- Mes lectures de vacances #1

Vous aviez aimé ma review de livre il y a quelques semaines et rien ne pouvait me faire plus plaisir!

Ma rubrique se voit donc définitivement pérennisée et voici quelques mots sur les 4 romans que j’ai littéralement dévorés lors de mon petit break de vacances.

S’il y a bien une chose qui rime avec vacances pour moi, c’est la lecture.

J’adore lire, j’ai toujours aimé cela depuis ma plus tendre enfance et j’ai malheureusement trop perdu l’habitude ces dernières années de lire autant que je le devrais.

Mais depuis quelque temps, je m’y suis remise et plutôt deux fois qu’une.

Non seulement je dévore littéralement des bouquins dès que je suis en vacances mais je trouve enfin de bonnes raisons de le faire également à la maison.

Plutôt que de perdre un temps monstrueux 500 fois par jour à rafraîchir les réseaux sociaux, même si cela fait partie intégrante de mon travail et que je dois y passer quoi qu’il arrive, je m’octroie également du temps « hors écran », un peu comme les enfants et ça fait un bien monstrueux.

Comment j’ai pu passer tout ce temps à ne plus lire que quelques ouvrages par an?

Je ne sais pas.

Mais c’est bel et bien fini et j’en suis ravie!

Après cette introduction longue (mais néanmoins nécessaire, j’avais besoin de faire mon coming out de lectrice boulimique mais frustrée), passons maintenant aux choses sérieuses: les 4 romans lus pendant mes 2 semaines off.

Autre confession nécessaire: je lis énormément de polars.

Voilà, c’est dit.

J’ai toujours adoré ça et je continuerai à en lire tant que les écrivains continueront à nous pondre des pépites comme j’ai pu en découvrir ces derniers mois.

Par contre, même si ça n’est pas de la « grande littérature » (je sais que certaines personnes considèrent que le polar est un sous genre littéraire… quelle erreur!) je suis ultra, ultra, ULTRA difficile.

J’ai besoin d’être tenue en haleine, que ce soit par l’intrigue, la narration, le style d’écriture… Je ne supporte pas de m’ennuyer sinon je traîne la savate et ça ne me convient pas.

Les 4 livres dont je vais vous parler aujourd’hui sont de vraies merveilles.

4 livres en 2 semaines, environ 500 pages chacun, ça prouve que le deal était respecté: ils m’ont donné envie de les engloutir, Punky Boulimique était ravie! 😉

Je suis désolée par avance car il y a au moins 2 ou 3 de ces livres qui sont ultra connus, donc que vous avez peut-être déjà lus.

J’essayerai d’être plus originale la prochaine fois! (ou pas, d’ailleurs car je me fiche de lire un best seller que tout le monde a déjà lu, tant qu’il est bon, c’est tout ce qui compte!)

Je commence par le seul qui n’est pas un polar, si vous le voulez bien.

+++++

  • Vernon Subutex, de Virginie Despentes

Je suis tellement heureuse d’avoir ENFIN sauté le pas et découvert Virginie Despentes.

Non, vous ne rêvez pas, je n’avais encore jamais ouvert un seul de ses romans.

Pour vous dire la vérité, son personnage m’impressionnait tellement que j’avais peur. Peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas adhérer autant que je le voudrais, autant que la femme qu’elle est m’en donnait l’envie.

Car plus je lis ses interviews, plus j’aime cette femme dont la vie a quelque part tout d’un roman qu’elle aurait pu écrire.

Si vous ne la connaissez pas ou peu, je vous invite à aller regarder à droite et à gauche les différentes interviews qu’elle a pu donner, elle est incroyablement inspirante.

Revenons à notre « mouton » du jour, Vernon Subutex, donc.

Je vais éviter de trop en dire car si vous êtes comme moi, vous détestez qu’on vous spoile l’histoire.

Je dirai juste que Vernon Subutex est l’histoire d’un homme dont la vie part à la dérive suite à la perte de son emploi de disquaire et qui n’essaye pas vraiment de faire en sorte de stopper sa descente aux enfers.

Il se laisse porter, se laisse couler plutôt sans pour autant réaliser vraiment ce qui lui arrive, se faisant aider parfois, rencontrant des gens qu’il n’aurait peut-être jamais croisés sans ces circonstances dramatiques et pourtant devenues presque ordinaires aujourd’hui.

On en apprend beaucoup sur le monde qui est le nôtre, dans ce livre. On en apprend aussi beaucoup sur nous, je trouve.

Il est noir et grinçant, presque glaçant, ce premier tome de Vernon Subutex, comme peut l’être la réalité de ceux qui vivent cette descente aux enfers de la perte d’emploi et la dégringolade qu’elle provoque parfois (souvent?).

Mais ça n’est pas que ça, Vernon Subutex. Car Virginie Despentes aime quelque part ce monde qu’elle décrit, elle arrive à mettre de la lumière dans le glauque, certainement par son écriture, fluide, rythmée, nettement plus positive que les situations qu’elle nous décrit.

On dévore un Vernon comme on dévorerait un excellent polar, dit la boulimique du genre! 😉

Je vous le conseille donc à 300% et je suis actuellement dans le tome 2, dont je vous reparlerai dès que je l’aurai terminé!

+++++

  • La fille du train, de Paula Hawkins

Bon, ce livre c’était un peu le best seller qui ne m’attirait pas plus que ça à la base, ça sentait trop le thriller à grosses ficelles, je l’avais dénigré jusqu’ici.

A tort, mes pauvres amies, tellement à tort!!!

Comme quoi, le snobisme littéraire est l’une des plus grosses conneries possible, en voici l’une des preuves éclatantes!

Car ce thriller est tout simplement dingue, nettement plus complexe qu’il n’y paraît et totalement envoutant, je l’ai littéralement dévoré.

L’histoire, c’est celle de Rachel, une anglaise trentenaire un peu paumée qui continue à prendre le train matin et soir pour se rendre à Londres alors qu’elle a perdu son emploi quelques mois auparavant.

Lors de ces aller-retour, elle ne peut s’empêcher de regarder ce qui se passe dans certaines maisons qu’elle croise et d’inventer la vie des gens qui les habitent.

Surtout une maison en particulier, celle d’un couple jeune et beau, à qui tout sourit, dans la tête de Rachel en tout cas.

Puis arrive le drame, qui va mettre un sérieux coup de pied dans le petit monde parfait imaginé par Rachel.

Mais elle ne peut pas s’empêcher de se mêler à l’histoire, l’entraînant dans une suite d’événements tragiques dont elle ne réchappera pas indemne.

Je ne veux pas vous en dire plus, car j’ai littéralement adoré les multiples rebondissements de cette histoire folle et je veux vous laisser frissonner en paix! 😉

Vous aimez les bons thrillers? FONCEZ!!!

Vous m’en direz des nouvelles!

+++++

  • Te laisser partir, de Clare Mackintosh

Alors lui, je l’ai acheté sans en avoir eu aucun écho, sur un coup de tête lors d’une de mes virées dans les rayons livres chez Cultura.

J’ai vu qu’il avait eu le prix Polar 2016 du roman international à Cognac, en général, ça sent plutôt très bon tout ça et j’ai lu le pitch qui m’a vraiment donné envie.

Je suis ravie de ce choix, encore un excellent polar qui va vous tenir en haleine et vous surprendre jusqu’à la dernière page!

L’histoire commence par un affreux accident lors duquel un petit garçon de 5 ans meurt dans les bras de sa maman,  percuté par un chauffard qui prend la fuite.

L’enquête piétine, les preuves sont quasi inexistantes et les policiers sur l’affaire sont contraints par leur direction à abandonner la recherche du coupable.

Mais soudain, des éléments nouveaux font surface et l’enquête prend une tournure que personne, encore moins le lecteur, n’aurait soupçonné!

Je ne peux pas vous donner plus d’éléments car tout l’intérêt de ce livre passe en grande partie par les gros rebondissements de l’affaire et je ne veux même pas vous en donner un avant goût! 😉

Ce livre, je l’ai lu quasi d’une traite, tellement je n’arrivais pas à le lâcher.

C’est un premier roman, c’est dingue le nombre de premiers romans qui se révèlent être des livres incroyables et qui cartonnent auprès du public!

Celui-ci plaira aux férues de polars anglais comme moi! Un thé chaud dans une main, le livre dans l’autre et c’est parti!

+++++

  • Sans un adieu, d’Harlan Coben 

C’était mon « roman de secours », celui que j’ai pris au cas où j’ai fini les 3 autres car je ne savais pas s’il serait un bon cru.

Harlan Coben, c’est un peu tout ou rien.

Je n’ai pas lu mille romans de sa plume mais j’ai quand même une connaissance assez bonne de ses polars.

Parfois ils sont tout simplement géniaux (« Ne le dis à personne », le premier que j’ai découvert il y a des années et qui est un best seller plus que mérité) parfois ils sont un peu trop « commerciaux », un peu trop prévisibles, un peu trop « Mary Higgins Clarke » quoi.

Je ne dénigre pas Mary Higgins Clarke, loin s’en faut! J’ai lu un nombre incalculable de ses livres pendant des années et j’ai passé de très bons moments, certains sont exceptionnels!

Mais c’est un peu l’industrie du polar, ça manque parfois un peu de finesse, c’est toujours un peu « meurtre dans la haute société blanche américaine », les feux de l’amour version Cluedo.

Bref.

Ce roman, Harlan Coben le commence par une introduction où il invite carrément le lecteur à passer son chemin si c’est le premier livre de lui qu’il lit!!

J’ai trouvé ça hyper culotté… et ça m’a donné encore plus envie de le lire, évidemment! 😉 Pourquoi demande-t-il de ne pas le lire tout de suite si l’on découvre Harlan Coben par ce biais?

Car c’est un roman qu’il a écrit alors qu’il est jeune écrivain, il y a plus de 20 ans… et qu’il trouve que ce roman est bourré de défauts du débutant, justement. Et qu’il a refusé de le relire ou de le réécrire, qu’il l’a sorti « dans son jus ».

Mais il se trouve que ce jus, il est délicieux, en fait! Il a tous les nutriments et toutes les vitamines nécessaires pour en faire un très bon polar, avec son lot de surprises, de rebondissements et de personnages retors.

L’histoire est celle d’un « power couple » fraîchement marié depuis quelques heures, la femme ex mannequin sublime devenue chef d’entreprise et le mari basketteur star des Boston Celtics.

Ils sont en Australie pour leur lune de miel, il part nager mais ne revient jamais.

Que s’est-il passé? Pourquoi sa mort est-elle entourée d’un mystère qui s’épaissit à mesure que l’enquête avance?

Vous le découvrirez en lisant ce très bon polar d’Harlan Coben qui, malgré toutes les réticences de l’auteur à le considérer comme une pépite, se révèle être un page turner indiscutable.

 

Voilà les filles, c’est un véritable pavé que je vous balance aujourd’hui mais pour parler de 4 romans, il faut quand même un peu de place/temps, non? 😉

J’espère que ça vous plaira, que peut-être ça vous fera découvrir des romans que vous n’avez pas encore lus et surtout, vous donnera envie de les bouquiner cet été!

 

Maintenant, j’attends VOS recommandations de livres, vous avez lu quoi ces derniers temps que vous voudriez conseiller aux autres? Dites-moi TOUT!

 

Sur ce, belle journée à vous et à très vite pour la suite!

 

 

 

14 commentaires

  1. Charlotte

    Je ne suis pas très polar, donc je passe mon tour sur tes recommandations.
    En revanche, j’ai beaucoup aimé Vernon Subutex (un peu moins le 3èmme tome, dispensable de mon point de vue) et je suis une grande fan de Virginie Despentes. Je suis d’ailleurs en train de lire Les chiennes savantes d’elle et je te conseille vivement King Kong théorie, son essai féministe. Il est court, se lit très bien et te fait te poser des questions et aborder des sujets d’un point de vue bien différent de ce dont on a l’habitude.

  2. Cc

    Comme toi je suis très polar, mais hier j’ai été dévaliser Cultura avec entre autre Vernon Subutex… Ton avis conforte mon achat, j’ai hâte de le commencer !
    La fille du train je l’avais lu à sa sortie mais je n’avais pas du tout aimé, ni l’écriture ni l’histoire, trop amenée et ‘facile’, mais chacun ses goûts (je dois être une exception vu tout ce que j’ai lu de positif sur ce livre :))
    Tes autres lectures m’inspirent bien également, Harlan Coben c’est du tout ou rien, et là cela ressemble à du tout !

  3. violette.b

    Bonjour , lectrice impénitente au point de préférer la lecture au sommeil je n’ai pas lu Vernon mais là je vais sauter le pas , j’aime bien tes arguments.
    En polar je ne saurais que trop recommander JO NESBO , c’est suédois et rock and roll , très bien écrit et haletant.je conseille de commencer par le début mais pas obligé.
    En lecture de plage j’ai bien aimé Le temps est assassin de M BUSSI, c’est honnête pour la plage 🙂
    Corniche Kennedy très bien , même si le style spécial n’est pas ma tasse de thè .
    Le mois d’AOUT bien calme est bien propice à lecture , j’ai aussi dévoré Quand sort le recluse de Fred VARGAS , mais je suis presque inconditionnelle ça compte pas.

  4. Mimi

    Coucou ma belle, c’est le retour de Mimi après des mois sans commentaire, alors que je continue de venir quotidiennement, j’espère que tu ne m’en veux pas trop..
    Alors là tu me combles avec les bouquins, car ici tout pareil.. ça faisait quelques années (au secours cela passe trop vite) que les bouquins ce n’était plus qu’en vacances alors qu’avant j’avais toujours un livre entre les mains.. cela fait quelques semaines que je m’y suis remise et donc voilà ce que je te conseille, lus et adorés !
    – et je danse aussi : un échange par écrit entre un auteur et une de ses lectrices, c’est pas cucul, bien ficelé, j’ai A DO RE
    – en attendant Bojangles : a peine refermé je me suis dit « trop court !!!! » à découvrir sans autre information… 😉
    – je suis en train de lire « le peigne de cléopatre » et je sens qu’il va également finir dans la série des « je recommande’
    des bisousss!!!!!

  5. Anneso

    Le dernier Connelly est un bon cru (contrairement à l’anant-dernier « Mariatchi Plazza » qui était bof): « Jusqu’à l’impensable » avec un Harry Bosh encore en forme,une bonne intrigue et une écriture toujours aussu sèche,efficace et musclée.

  6. pepita

    Merci pour ce résumé, j’en connais un mais ça me donner envie de lire les autres!
    Moi qui aime beaucoup les polars je te recommande Franck Thilliez, que tu connais surement déjà. J’ai quasiment lu tous ses bouquins et ils sont géniaux, le dernier « rêver » est top mais je te conseille également sa « trilogie » qui n’en est pas vraiment une : Syndrome E, Gattaca, Atomka.

  7. gazelle26

    J’adore ta nouvelle rubrique ! Bossant dans une maison d’Edition, Le Livre de Poche pour tout te dire 😉 Je suis amenée à lire beaucoup de livres et j’adore ça ! Même si comme tout le monde, j’ai des phases où je lis moins car manque du temps, mais quand je m’y remets, c’est toujours avec un immense plaisir !

    Comme toi j’adore les polars, même plutôt les thrillers je dirai. Quand un livre m’accroche et ne me lâche plus, quand l’intrigue est palpitante, moi j’adore !!

    j’ai donc adoré « Te laisser partir » Et Vernon, je le lis actuellement, je suis un peu en retard d’ailleurs, vu sa date de sortie..J’aime beaucoup Virginie Despentes depuis longtemps, j’ai quasi lu tous ses livres Les chiennes savantes, Baise-moi, Les jolies choses…Je te les conseille tous !

    Alors sinon, parmi mes coups de coeurs récents, je peux te conseiller « Les petites filles » de Julie Ewa, il est génial, encore mieux que Te laisser partir, je trouve ! On ne le lâche pas, je l’ai presque lu d’une traite !
    Amelia de Kimberly McCreight, top aussi et impossible de le lâcher. Tout les Jacques Expert, le dernier en date Hortense, pas mal du tout !
    Des noeuds d’acier de SAndrine Collette, un de mes préféré, je le conseille à tout le monde dès que je peux, il est ouf mais un peu gore, ce serait vraiment un très bon thriller au ciné 😉

    Dans un autre registre, je te conseille Le Mathias Malzieu, Journal d’un vampire en pyjama, une pépite !
    La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette, un livre émouvant qui raconte le destin d’une femme hors norme, qui abandonna ses enfants…pour suivre radicalement sa voie !

    Je pourrai continuer comme ça longtemps mais ça commence déjà à faire long lol

    Je te donnerai juste le titre d’un dernier mais pas des moindres ! Celui là je l’ai dévoré encore plus que les autres, C’est Mon amie Adèle de Sarah Pinborough, il vous fait tourner chèvre, il est prenant, impossible de le lâcher et cette fin de ouf, vraiment j’ai été bluffée ! Il ne sort que fin septembre mais je te le conseille vivement ! http://preludes-editions.com/mon-amie-adele-9782253107880

    Bon, désolée pour ce long pavé mais quand je commence à parler livres, je ne m’arrête plus, déformation pro sûrement 😉

    Bonne journée et bonne lecture Géraldine !

  8. Carole

    Merci Géraldine pour ce post auquel je me devais de répondre suite à nos échanges sur FB.
    Je me reconnais beaucoup dans la lectrice que tu décris. Après une long moment à ne lire que pendant les vacances, je me suis remise sérieusement à la lecture pour mon plus grand plaisir. j’aime surtout les thrillers et les romans, voir les classiques de la littérature (j’essaie d’alterner).
    Comme je te l’ai dit si tu as aimé la fille du train, je te conseille le nouveau et 2eme roman de Paula Hawkins : au fonds de l’eau. Toujours très bien écrit et une intrigue de folie. Récemment j’ai également aimé Chanson douce de Leila Slimani et Quand sort la recluse de Fred Vargas.
    Vernon Subutex sera dans ma prochaine commande alors 😉
    Bises

  9. Je te conseille Franck Thilliez si tu aimes les romans très noirs, j’ai pratiquement tout lu de lui et je suis addict. Karine Giebel est aussi très forte pour les romans très noirs. Bonne lecture

  10. Bonjour Géraldine,
    Rahhh ce Vernon Subutex , j avais commencé le 2 adoré les 1ers pages et puis c était retombé et je l avais mis de coté mais comme je n’aime pas ne pas terminer un livre et puisque tu en parles….
    La Fille du Train c’est facile à lire et c’est assez prenant, j’avais bien aimé aussi!
    Si je devais te conseiller 3 polars parmi tous ceux que j ai lu, ce serait:
    – Article 353 du code pénal de Tanguy Viel : percutant, puissant, je l’ai lu d’une seule traite! Un homme, Antoine L vient de jeter à la mer un promoteur immobilier et se retrouve au poste de police où il devra expliquer son geste…
    – Seul le silence de R J Ellory: alors là c est un polar écrit avec une très belle écriture, c’est noir mais pas gore, on suit un écrivain américain qui depuis sa jeunesse voit des jeunes filles disparaître ….on est plongé dans l Amérique rurale en passant par NY. Le style est digne des plus grands auteurs américains de la littérature classique selon moi.
    – La griffe du chien Don Winslow  » LE roman le plus abouti sur l’univers de la drogue. Mêlant habilement fiction et réalité, il nous plonge dans une violence des plus crues, à travers la guerre que se livrent narcotrafiquants mexicains et forces de l’ordre américaines. Un polar qui vous marquera. » d après un lecteur sur le site de la FNAC, et effectivement 15 ans après l avoir lu je ne peux que le conseiller dans mon best of 3.

    Voilà sinon et comme la dernière fois je te recommande les petites BD à thèmes de Bastien Vives chez Shampoing: le thème La Famille, L’amour où La Blogosphere sont drôles, bêtes, trashs et méchants. Mais je crois que cela devrait te plaire, tu me diras …

  11. J’ai adoré « La fille du train ». Ce livre se dévore en quelques heures. Si tu aimes les thrillers et histoire noires, je conseille vivement la collection « Actes Noirs » d' »Actes Sud » (les couvertures noires et rouges). J’en ai lu une dizaine et n’ai été déçue qu’une seule fois. Dans les valeurs sûres, il y a évidemment Millenium et j’ajouterais les romans des auteurs Lars Kepler et ceux de Camilla Lackberg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *