- Combinaison obsession

 

Alors voilà…

Naïvement, je lance une nouvelle rubrique, la fameuse « Montre-moi ton look ».

Je me dis que je vais recevoir des photos de looks sympas, que je vais pouvoir en faire profiter les filles et garçons qui me lisent, que ça va être ultra inspirant, qu’on va bien s’amuser, que ça va être fun quoi!

 

Alors, j’avais plutôt raison.

 

Pour l’instant, tous les looks que j’ai déjà pu recevoir sont ultra chouettes, vous avez bien joué le jeu et je vais vous concocter un petit méli mélo de looks pour cette semaine sans faute. Il y a de très très jolies choses vous verrez. J’ai hâte de vous montrer tout ça et merci aux filles qui ont joué le jeu, c’est super!

 

Parmi ce que j’ai reçu, il y a une fille qui m’a envoyé une photo qui m’a juste… renversée.

 

Je suis non seulement tombée en pamoison devant son joli minois et sa façon de poser si naturelle, si « je suis belle et je ne le sais même pas ». 

 

Mais je suis aussi complètement transcendée par son look et surtout sa… combinaison.

Mais qu’est-ce que c’est que cette tuerie absolue?

Où, mais OU vais-je pouvoir trouver une combinaison aussi canon que celle-ci? 

 

La demoiselle confesse qu’elle a trouvé la sienne chez Wood-Wood, une marque danoise que je ne connaissais pas jusque là.

Par contre, pour trouver cette marque, a priori il faut aller au Danemark ou à Berlin… Mal partie, donc, ma quête de la combinaison parfaite.

 

Apparemment, les seuls qui s’intéressent clairement à ce modèle si… peu évident sont les stylistes de la marque au grand méchant look, j’ai nommée Naf Naf qui a prévu de ressortir son fameux Hit des années 80, la salopette-combinaison dont les plus âgées d’entre-vous se souviennent peut être.

 

 

La photo originale fait un peu peur, certes. 

Mais ils ont retravaillé le modèle et qui sait? Peut être sera-t-il un palliatif honnête à la sublime combinaison Wood-Wood?

 

Ce qui est certain c’est que la réédition de la combinaison sort début avril chez Naf Naf et que ma curiosité m’entraînera dans leurs cabines pour un essayage indispensable.

Qui ne tente rien n’a rien n’est ce pas?

 

Ce qui est sûr également c’est que je remercie mademoiselle « Sooishi » pour l’envoi de cette photo qui, plus qu’une inspiraton devient une véritable obsession. 

Vous en avez vu quelque part, vous, des combinaisons dignes de ce nom?

 

Que vous aimiez ou pas, là n’est pas vraiment la question. Je sais que cette silhouette ne fera pas forcément l’unanimité mais à moi elle me plaît follement.

Donc je me mets à la recherche de la combinaison parfaite, qui m’aime m’aide, please!

 

PS: En parlant de filles inspirantes, j’ai hâte de découvrir le hors série des Inrocks spécial « Les filles du Rock » qui sort aujourd’hui, l’une d’entre-vous l’a déjà eu entre les mains? J’ai trop envie de voir le portfolio (les looks des filles qui font du rock sont une de mes principales sources d’inspiration depuis des années) et d’écouter le CD… Zou, je fonce chez mon marchand de journaux.

 

- Game over

 

Le blog slimoularge que j’animais avec Marie depuis quelques jours vit ses derniers instants.

 

Si ça vous dit, nous y avons posté aujourd’hui la vidéo finale de notre battle amicale slim vs large, filmée par Jalou.TV. Plutôt cool donc!

 

A prendre, comme le reste, au 37ème degré.

En tout cas, nous, on a bien rigolé!

 

Quelques secondes d’images du défilé Gaspard Yurkievich sont visibles sur cette vidéo, même si on reste un peu sur sa faim.

 

Marie et moi, en tout cas, nous restons sur notre FIN.

 

Bye bye! 

 

- Du vintage américain from Marseille et du déstockage de shoesing

 
 

 

C’est dimanche, après avoir brunché, voté Delanoé (c’est pour la rime, oh, c’est bon!) et comme il nous reste un peu de monnaie, on zieute sur internet si y’aurait pas des petites modasseries à se mettre sous la dent.

 

Grâce (ou à cause de) ma Balibulle préférée, je vais vous parler d’un plan plutôt alléchant qui devrait ravir les fans de basiques romantico-cotonnés.

 

American Vintage, la sympathique marque marseillaise qui n’a de vintage et d’américain que le nom a un site de vente en ligne: première nouvelle!

Et sur ce site de vente en ligne: toute la collection passée est bradée et encore disponible, un choix assez dément, il reste pas mal de tailles et de coloris, tout sauf has-been (du navy, du lilas, du gris, taupe etc) enfin bref, un giga bon plan comme on les adore…

 

Personnellement, j’ai craqué pour:

 

une robe toute simple navy dont je pense me servir comme d’un « fond de robe »

un tee shirt tout aussi navy col V basiquissime 

un gilet que je vois déjà ceinturé avec de l’authentique ceinturon vintage cette fois. 

 

 

Et pour celles qui ont envie de chaussures, mon nettoyage de printemps continue ici.  Et plus tard dans l’après-midi, du Erotokritos, Manoush et autre Vanessa Bruno.