- Les inavouables de Balibulle: J’ai touché l’fond d’la piscine…

… en petit pull kaki.

Regardez-le bien. N’est-il pas, avec son décolleté creusé, sa maille sensuelle, ses manches ¾ ballons, sa couleur exigeante (olive plutôt que kaki, si on veut l’être soi-même) le copain parfait des (rayez la mention inutile) : fins d’après-midi sur la plage / promenades à la fraîche / soirées au bord de la piscine ?

D’autant plus le copain parfait que, ah, l’achat d’un petit pull… Exercice de shopping mu par des règles infiniment complexes..

Car le PP est un difficile partenaire de jeu, avec sa maille parfois ingrate, qui souligne ce qu’il ne faudrait pas souligner. Là, encore plus qu’ailleurs, la matière et la coupe sont capitales. Il faut réchauffer sans empâter. Voire, pour les plus ambitieuses – et soyons-le donc – obtenir cette aura géniale du « oups chui canon, même en pull » (déclinaison du bien connu « oups chui canon même en t-shirt blanc / jean », à la différence que c’est beaucoup plus difficile en pull).

C’est une experte ès-no man’s pull qui vous parle. Etreinte par le regret, celui de ne pouvoir rejoindre moi aussi cette bande des filles cool qui enfilent négligemment leur PP le soir sous la tonnelle à la lumière des photophores sans perdre une once de sex appeal (celles qui rigolent à « enfiler leur PP » auront un blâme, gérontophiles !)

J’en profite pour faire une parenthèse colère sur tous ces gens qui aimeraient nous faire croire que le sex appeal est qqch de forcément naturel, forcément pas construit, et qui émane des gens malgré eux. FAUX ! Quand t’es boudin, t’es boudin, certes. Mais une nana qui a du sex appeal est d’abord une nana qui sait bien s’entourer, vestimentairement parlant. Qui choisit le bon t-shirt, la bonne mini en jean, les bonnes compensées, la bonne liquette, le bon petit pull…

Et donc, le bon PP, sans vouloir faire mon ayatollah de la sape, et ben c’est celui-là. MONOP’, ligne « Un autre ton », 29,90 euros. Comme il est sympa, en plus, il existe en deux couleurs qu’on accepte. Le petit olive donc, mais également un bleu grisé de très bonne compagnie.

 

L’utilisation, ensuite, est à l’avenant. TOUT EST POSSIBLE

Pour ce qui est du fond de la piscine, eh bien au hasard : on y va, à la cool, sur un haut de maillot triangle, genre à rayures marines, et un short en jean, spartiates au pieds, etc.

Mais ce qui est bien aussi avec ce pull, c’est qu’on peut le mettre quand il fait froid. MAIS OUI ! Mettre un pull quand il fait froid, n’atteind-on pas là le SOMMET de la subversion ? Alors, là, trois scénarios :

1- GRAND FROID (enfin, disons, mois de mars pourri) :

 
 
 
 

Et ben hop, petite robe-chemise pilou tartan en dessous, mini en jean, leggings, bottes façon motarde, et en avant le casual ! Et pour sortir, on abat un manteau un peu strict dessus, l’écharpe de l’homme, la besace quotidienne, et roulez jeunesse.

Légende photos : Robe chemise Agnès b. / Minijupe en jean Bellerose / Leggings H&M / Bottes courtes en daim André / Manteau Comptoir des Cotonniers / Echarpe COS rayon homme / besace Gérard Darel

2 – MOYEN FROID (avril, n’ôte pas un fil)

 
Partant du principe prouvé scientifiquement que quand ça chauffe aux extrémités, on n’a pas froid au milieu (no comment) on accompagne notre olive d’une robe imprimée, de sandales d’hiver avec chaussettes, d’une petite besace de bon aloi, et d’un vieux chèche qui traînait par là.

Bon je vous refais pas le coup du manteau Comptoir, vous avez compris (oui, je le mets avec tout, pourquoi ?)

Légende photo : chèche H&M, besace Topshop, robe à imprimé étoiles New Look, chaussettes H&M, compensées André.

3 – PETIT FROID (mai, grouille toi de faire ce qu’il te plaît !)

 
 
 

Bon là on s’emballe un peu. En même temps, on imagine qu’on est en mai et qu’on a un peu envie d’avoir ses chaleurs. Et bien qu’est-ce qui passe bien : de la robe imprimée, encore, mais plus printanière. Avec toujours une besace (oui TOUJOURS une besace, c’est noté ?), des compensées et un joli collant gris (et pas un leggings avec des chaussettes au bout, comme le boulet que je suis a été obligé de faire pour la photo parce qu’il n’a pas de collant gris…)

Légende photo : Robe à pois Zara, mini-besace Topshop, leggings et chaussettes H&M, compensées Gaspard Yurkievich.

En vous remerciant, et à très bientôt

Balibulle.

 
EDIT: Comme le remarquait très justement Syhem, le pull Monop’ est effectivement à 19,90 euros et pas 29,90 euros, et EN PLUS il est ces jours-ci à -50%…

- Jéjé+GG=AESD

 

Ah Jérôme… Toi et moi, on a quand même pas mal de choses en commun si on y réfléchit un petit peu.

 

Tout d’abord, on aime la même femme.

 

Bon ok, moi de façon nettement moins charnelle, voire pas charnelle du tout, mais Isabel et moi, c’est quand même une sacrée histoire d’amour.

Enfin, surtout de mon côté, on est bien d’accord.

 

Ensuite, Jérôme, on partage une autre passion, celle des sacs. 

 

Toi, tu les conçois avec amour, moi je les achète avec délectation.

 

Autre point commun et non des moindres, on est tous les 2 amoureux de TES sacs, oui, ceux que tu dessines avec tellement de talent depuis plusieurs saisons maintenant.

 

Alors, je sais, j’ai déjà craqué il y a presque 2 ans sur Marius, le premier « homme » made by Dreyfuss à me faire tourner la tête. 

 

L’histoire dure toujours entre lui et moi, Marius n’est pas du genre à se laisser oublier si vite et Jérôme n’est pas de ceux qui conçoivent des objets dégradables malgré leurs cuirs bio!

 

Par contre, personne n’est à l’abri d’un coup de foudre, surtout pas dans mon cas lorsqu’il s’agit de sacs.

 

Dès que je l’ai vu j’ai su que lui et moi, on allait forcément finir ensemble.

 

 

Verte d’envie je suis face à cette splendeur couleur gazon.

 

Et comme votre vieille bique de Punky prend bientôt une autre année dans les dents, le passage serait tellement plus doux le bras lesté d’un sac aussi chou… 

 

Alors pour les comme moi, les Dreyfussophiles, les Jéjé Addicts, un petit tour dans sa nouvelle boutique s’impose, « the sooner the better » comme on dit, pour aller voir mon futur mari, le Billy.

 

 

 

 

 

Billy n’est pas votre came? A priori, y’en a pour tous les goûts (et de toutes les couleurs), des « hommes » made by Jérôme, en voici un petit aperçu.

A bon entendeur, salut! 

 

Tom 

Twee en toile peinte 

Momo en python 

Diego (libre dans sa tête, derrière sa fenêtre) en jean 

 Twee, again, en cuir cette fois

 

 

Boutique Jérôme Dreyfuss, 1 rue Jacob 75006 Paris (métro Saint-Germain-des-Près) 

 

 

- Montre-moi ton look #2

Un lundi de Pâques sans oeuf mais avec de véritables perles: les jolis looks des chouettes nanas qui ont accepté de jouer le jeu pour cette 2ème fournée.

 

Je vous avais promis de la bloggeuse qu’on adore, il y en aura… plusieurs! Merci les filles, vous accueillir chez moi est un réel plaisir! 

Evidemment, on continue à m’envoyer du look, du look et encore du look.

Un seul mot d’ordre: une photo digne de ce nom, qui soit à la hauteur de ce joli look que vous avez envie de partager avec nous toutes et tous.

C’est quand même plus sympa, non?

 

Trève de blabla, voici les silhouettes sélectionnées pour ce « montre-moi ton look » number 2, régalez-vous!

 

- Les romantico vintagisantes:

 

Lila:

 

Ce qu’elle dit de son petit look :
« Je ne suis pas vraiment douée pour dire pourquoi j’aime une tenue, mais je vais quand même essayer. Tout d’abord j’aime cette robe vintage pour sa couleur rose, le travail des manches et du col, ainsi que pour sa forme évasée qui n’entrave pas le mouvement. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais elle me fait penser à une pâtisserie, ce qui a attiré mon côté gourmand lorsque je l’ai achetée.
Le sac, vintage aussi, est un cadeau, j’y suis donc très attachée et en plus l’imprimé fleuri est presque une monomanie chez moi!
Les chaussures, qui viennent d’H&M et qu’on ne voit pas très bien, sont elles aussi fleuries. Ce sont mes favorites du moment.
Pour résumer, j’aime ce look car il est féminin, printanier et facile à porter. Moi qui voulais aller à l’essentiel, je vois que finalement j’ai été plutôt bavarde, désolée! »
 
 
La twin sister de Lila, j’ai nommée: Alix, notre Cherry Blossom Girl 
 
 
Ce qu’elle nous dit de son petit look:
« Même si les robes baby doll ont moins la cote qu’avant, je ne peux me résoudre à laisser celle-ci au placard.
J’aime ce look qui permet de transiter en douceur entre deux saisons.
Les tons clairs du chemisier zara et de la robe rose pâle h&m, plutôt printaniers, se mixent bien avec ces collants opaques, ces chaussures (Chloé) et ce sac marron (vintage) plutôt hivernaux de leur côté.
C’est un façon de compenser de manière vestimentaire les beaux jours qui ne sont pas encore là. » 
 
 
 
 
 
 
Ce qu’elle nous dit de son petit look:
« Une robette très fleur bleue (dans tous les sens du terme) accompagnée d’une paire de sandales blanches mignonnes comme tout et d’un sac en cuir marron, en toute simplicité.
J’aime cette silhouette simple et fraiche, je me sent à l’aise comme ça.
Robe et sandales vintage trouvés chez Hanjiro (boutique de Shibuya, Tokyo)
Sac vintage de ma grand-mère (ces choses là n’ont pas de prix!!!)
Ceinture GAP »
 
 
Georgina: (qui me fait trop penser à Drew Barrymore, pas vous?)
 
 
 
 
Ce qu’elle dit de son look (j’adore son interprétation, très joli texte!)
« Il faisait chaud ce jour-là dans le jardin de Nathalie, la fumée du barbecue s’élevait au desssus de la véranda dans le ciel de Houston et la sueur coulait lentement sur les bras velus de l’Oncle Barney, qui avait sorti sa plus belle chemisette à carreaux.
Je me faufilais parmi les invités en souriant avec gêne aux remarques appuyées, tenant maladroitement un plateau chargé de cocktails aux couleurs tropicales, revêtue de ma tenue d’hôtesse parfaite.
Il serait temps plus tard de me glisser sans bruit vers le bar et de descendre quelques whiskies secs, une fois que les apparences seraient sauves.
Mes talons s’enfonçaient dans le gazon parfaitement entretenu avec une douceur agréable, les conversations avançaient par à coups autour du mariage de Helen et Ronald, de la nouvelle conduite tout comfort de Bob, de la mise en pli râtée de Samantha…par moments les regards s’échappaient vers les arbres au bout du jardin, comme une tentative pour  trouver un souffle dans ce tableau figé.
Je sentais la brise légère de la fin d’après-midi soulever ma jupe et je tournoyais entre les groupes comme une nappe de pic nic sans attaches… »
 
 
 
- Les  rock&sexy vintage fans
 
 
Frieda, notre écuyère, son dada, c’est le vintage, démonstration en 3 points, rien que ça! 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce qu’elle nous dit de ses looks: 

 
« 1. Ma première vraie pièce « vintage ». Un manteau en peau des 70′s, en parfait état, payé 20 € dans une friperie de Fribourg, en Allemagne, l’hiver 2006/07. Ici avec mon flare (Kookaï), on est chez Punky, merde, quoi. Et un top en mousseline Zara, acheté pour ce printemps… et pas encore porté.

2. Une « motorcycle jacket » de cuir noir, vraisemblablement des 70′s, ceinture d’origine, achetée 90 € sur e-Bay. Portée ici avec la robe American Vintage navy que tu connais bien et des bottes Ash. Et un t-shirt manches longues, la frileuse que je suis ne se refera pas. J’adore moi aussi mêler le navy et le noir.

3. Un perfecto en peau non doublé, très fin et très souple, peut-être des 80′s, acheté dans la même friperie que le manteau en peau, un an plus tard. Payé 20 €, auxquels j’ai ajouté 48 € de nettoyage spécialisé et remise en forme pour venir à bout de quelques taches. Porté ici avec un t-shirt American Vintage craie, une jupe en jean taille haute Promod et une ceinture Zara. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce qu’elle nous dit de ses 2 looks: 
« Je mourais d’envie d’une jolie jupe à fleurs mais aucune ne me satisfaisait en boutique, alors direction mes boutiques fripes préférées et hop je tombe sur cette robe. ensuite je l’ai coupée et cutomisée pour en faire la jupe de mes rêves. j’adore cet imprimé car il me fait vraiment penser aux robes de mon enfance.
le sac, un vrai sac de grand maman comme en portait la mienne. dans la deuxième image, un look un peu marin auquel il donne justement un peu plus de caractère et un côté un peu décalé… « 
 
 
 
 
 
 
Ce qu’elle dit de son look:
« J’aime ce look qui est presque total vintage des pieds à la tête:
– la jupe taille haute en velours de ma maman est d’un confot absolu, et moi qui n’accroche pas toujours à la mode de la taille haute (je me sens engoncée), dans cette jupe je me sens vraiment femme et mise en valeur, car elle met vraiment l’accent sur les formes.
– mes bottes fauve vintage chinées dans une petite boutique rétro à Lyon, que j’adooooore, le bout mi-pointu mi-rond, la couleur, les empiècements de cuir, le talon façon vintage 80′s ou western. Il faut vraiment que je fasse refaire la semelle qui pren un peu l’eau, mais sinon elles sont génialissimes, même sous un pantalon !
– la ceinture élastiquée large de ma maman aussi, avec une boucle dorée, avant il y avait un morceau de velours noir collée dessus mais il s’est malheureusement décollé. Cette ceinture, elle est géniale pour moi qui aies souvent mal au dos. Elle est belle et en plus elle me maintien les reins. Tout bénef !
– le petit sac en cuir rouge retrouvé dans un carton au grenier.
– le t-shirt, je triche il n’est pas vintage mais c’est cela que j’aime : melanger le moderne et l’ancien, ce qui a  vécu et ce qui va prendre vie dans de nouvelles tenues, de nouveaux mélanges.
– à porter avec un petit blouson en cuir pour sortir.
 
C’est pour toutes ces raisons que j’aime particulièrement cette tenue. Elle a déjà vécu à travers ma mère, qui quand elle était jeune était vraiment belle. Maintenant elle est loin de moi (à l’étranger), alors, cette jupe, cette ceinture et ce petit sac, quelque part, c’est du souvenir affectif !

C’est du vintage, mais pas trop rétro, juste ce qu’il faut, façon années 80. J’ai souvent dit que je n’étais pas née à la bonne époque, mais en fait je me trompais: c’est tellement de plaisir que de retrouver de vieilles fringues et leur donner une nouvelle vie en les mixant avec des pièces modernes! »

 
 
- Les jolies poupées: 
 
 
Alessandra (une italienne dont les photos m’ont juste… renversée! Quelle classe et quel pep’s!) 
 
 
 
 
 
 
Ce qu’elle dit de ses 2 looks:
 » La première a été prise dans le Xème, l’arrondissement où j’habite et que j’adore. Je porte un trench des amis suédois (ehm je l’avoue, h&m addict) et une robette achetée lors des ventes privées chez shyde dans le sentier. Le jaune des collant, suédois eux-aussi, vient casser le camaïeu de beiges de la mise, autrement trop bon ton et prévisible à mon goût. J’adore cette tonalité de jaune, qui est bien présente dans ma penderie. Les chaussures viennent de chez new look: des babies en pur style chloè pour seulement 29 euros, une véritable affaire, il reste juste à en convaincre mon mari, oui chéri, j’ai vraiment besoin de cette paire de chaussures, et des trois autres paire que j’ai acheté la semaine dernière, comment j’ai trop de shoes, tu sais que quand on aime on compte pas? Les gants viennent de chez Pinko, et ça fait au moins une dizaine d’années qu’ils agrémentent mes tenues, tout comme les lunettes, des Versace vintage que j’ai chiné aux marché aux puces des navigli quand j’habitais à Milan.

La deuxième c’est une photo prise il y a presque deux ans. Je te l’envoie parce que je suis très fière de l’écharpe verte, car c’est moi qui l’a faite. Donc deuxième photo: guest starring écharpe verte home made avec l’aimable participation de:
robe hm
bottes motard vic matié (qui après quelques années de fidèles et presque quotidiens service viennent de rendre l’âme)
lunettes versace vintage ».
 
 
Camille:
 
 
 
 

 

 

Ce qu’elle dit de son look: 

« Mon look fétiche du jour s’articule autour d’une petite robe Maje (achetée à une copine pour un miniprix), de collants opaques marrons, de mes bottes vintages préférées qui viennent de Suède (pas de H&M hein, vraiment de Suède), et de mon petit blouson en cuir déniché chez Kiliwatch.
Le temps ensoleillé donne déjà envie de petites robes en toile et d’imprimés fleuris, mais vu qu’il fait quand même frais, je la réchauffe avec les moyens du bord. Ca donne un petit look très printanier, j’aime bien. » 
 
 
Voilà, c’est tout pour cette fois, j’attends vos prochains looks avec impatience!