- Garder… ou pas?

 

Ben oui, forcément…

 

APC et sa collection Madras, tous les ans c’est la même histoire…

On se dit « Chouette, du APC à un prix presque correct, youpi ya ya youpi youpi ya!! »

 

Et puis le site est plutôt bien fichu, les photos jolies et cool, « à la APC » quoi… Tout simplement…

 

Un moment de faiblesse plus tard et me voilà en train de commander une petite robe, petite oui, c’est le mot.

D’ailleurs, cette robette n’a pas plu qu’à moi, n’est-ce pas Lila?

 

Elle arrive chez moi (et chez elle) et là, c’est le doute, pour toutes les deux d’ailleurs.

 

Elle me plaît, l’imprimé est sympa, y’a de la fleurette, elle est agréable à porter, mais…. elle est super courte, nan?

 

 

 

Sérieusement, je fais 1m68, je suis loin d’être grande et elle m’arrive « à ras de la salle de jeux » comme dit si justement notre Balibulle.

 

Ok, je peux la porter « à la Louise » avec un petit short en jean sous la robette. C’est faisable.

 

Mais le jeu en vaut-il la chandelle, est-elle vraiment suffisamment jolie pour que j’attrape éventuellement un rhume de tanga?

 

Je garde… ou pas? 

 

 

Photos: David Laurent 

 

 

 

- Punky Flower

Qui eût cru qu’un jour, je serais charmée par le duo italien Dolce & Gabbana?

 

 

Certainement pas moi, hell no, leurs créations m’avaient jusqu’à présent laissée de marbre, voire même de granit, inventons des expressions, y’a que ça de bon!

 

Quand j’ai vu leur défilé D&G collection printemps été 2008, j’ai d’abord cru qu’on nous avait caché la vérité, que le duo avait tragiquement péri dans des circonstances mystérieuses et qu’ils avaient été remplacés au pied levé par un obscur et talentueux créateur fan de flower power. 

 

 

 

 

 

Une fois mon scénario rocambolesque oublié, j’ai bien dû me rendre à l’évidence.

J’aime follement les robes fleuries de D&G, ça, c’est dit et acté.

 

Par contre, bizarrement, l’argent pour me payer une de leurs somptuosités n’a pas fleuri comme sur leurs imprimés.

 

Comme souvent, je me suis mise quête du Saint Palliatif, placebo de son état mais qui fonctionne plutôt bien, parfois.

 

Et là, une robe me tombe entre les mains.

Vaporeuse, légère, fleurie, volantée mais pas trop cucu, décolletée mais avec fond de robe déjà prévu (et inclus), bref, plutôt chouette et pour seulement quelques cacahuètes, bien loin de l’addition salée des créations de nos 2 italiens.

 

 

 

Résultat?

Je la trouve plutôt réussie cette robe fleurie. 

 

 

Preuve en est, ma face hilare, quand je l’enfile, je me marre.

 

 

 

 

 

Robe: New Look

Veste Kaki: E2 

Perfecto et foulard: H&M

Sac matelassé: Vintage 

Bottes: Minnetonka

Chaussures: Topshop 

- La liste de Punkybulle (ou de Baly B)

 

 

 

 

Encore?

Encore quoi?

Des fleurs?

Du tie & dye, ou plutôt dip dye?

 

Oui, parfaitement, so what?

Quand on aime, on ne compte pas.

Quand on aime, on ne compte plus. 

 

Avec Balibulle, on a instauré une règle, un règlement plutôt, basé sur une liste

 

Tout ce qui fait partie de cette liste, ne compte pas.

 

Ce qu’elle comprend?

Une multitude de familles de vêtements et accessoires.

 

Des exemples?

 

Tout ce qui est rayé ne compte pas.

Tout ce qui est fleuri ne compte pas.

Tout ce qui est tie & dye ne compte pas.

Tout ce qui est foulard qui tue ne compte pas.

Tout ce qui est frangé ne compte pas. 

Tout ce qui est chaussures à plateaux ou compensées ne compte pas.

Tout ce qui est spartiate ne compte pas.

Tout ce qui est bleu marine ne compte pas.

Tout ce qui est en cuir fauve ne compte pas.

 

Et j’en passe et des meilleures…

 

Et cette liste, évidemment, est modulable à souhait, en fonction de nos nouvelles envies, obsessions, monomaniaqueries diverses et variées.

 

Oui, vous l’avez compris, cette liste est un concentré de mauvaise foi clairement assumée, c’est la justification honteusement revendiquée de nos craquages répétés.

 

Alors voilà pourquoi j’ai pu naturellement en remettre une couche avec une jupe « dip dye » et des sandales T-Bar Topshop, le jury (la jurée?) a tranché: achats validés car préalablement listés!

 

Elle est pas belle, notre idée, de liste déculpabilisante et déculpabilisée? 

 

Jupe et T-bar shoes: Topshop

Chemisier: H&M

Inspiration: Luella de loin