- Balenciagaga

Tout vient à point à qui sait attendre.

Ce proverbe, en général, ne me convient pas trop.

Je suis plutôt du genre à foncer tête baissée (moi Bélier?) et à n’avoir aucune, mais alors aucune patience.

Et puis il y a les moments où la patience s’impose à nous.

Question de budget.

Question d’opportunité.

En général, le temps passe, les envies aussi.

Et puis il y a celles qui restent bien ancrées dans la caboche de modeuse têtue que je peux être parfois.

L’envie irrépressible d’un sac Balenciaga m’habite depuis des années. Oui années. C’est mon envie inassouvie la plus ancienne je crois.

Et malgré mon « tombereau » de sacs comme dirait ma maman, ma malle remplie à ras bord de sacs divers et variés, des cheaps et des beaucoup moins (Dreyfuss, Bruno et autre YSL), mon envie reste intacte.

Alors je traque, sans relâche, depuis des mois.

Aujourd’hui, j’ai la possibilité de m’en offrir un, à un prix tout à fait intéressant de surcroît.

Un vrai de vrai.

Par contre, j’ai le choix entre 2 modèles.

A priori mon coeur est pris par l’un des 2, mais je n’arrive pas à oublier l’autre pour autant.

Choisir, ça n’est pas franchement ce que je fais de mieux.

En général, dans le doute, je prends les 2 (ou les 3 ou plus, c’est pathétique).

Dans le cas présent, ça n’est juste pas possible, on est bien d’accord.

Je vous demande donc de m’éclairer, vos remarques m’aideront certainement à faire le vrai choix, le bon choix.

Alors, craque-je pour le modèle Day, en noir?

daybalenciaga.jpg

p1020718.jpg
Ici porté par Christina Aguilera en blanc (AU SECOURS LA REFERENCE, mais c’est le seul visuel porté que j’ai trouvé)

christina-aguileras-balenci.jpg

Sinon dois-je plutôt pencher pour le Giant Brief? En marron foncé et détails dorés?

giant.jpg

Alors, vous m’aidez? Une préférence? Le Day, le Giant brief? Aucun des 2?

- Pardon Seigneur car j’ai pêché (ou même pécho, voire même shoppé)

shopping21.jpg

J’avais dit point de soldes et j’ai réussi ce pari fou pendant toute une journée.

Celle de mercredi.

J’estime donc que j’ai tenu environ 1/45ème de ma parole ce qui franchement n’est pas si mal.
Plus de mauvaise foi, c’est possible? Oui c’est possible, vous verrez que rien ne m’arrête.

Peut-on vraiment parler de briser mon pacte anti-soldes quand le total de mes méfaits est si ridiculement petit?

Et surtout peut-on parler de méfait lorsque le butin se révèle si terriblement indispensable à tout dressing digne de ce nom?

Je vais vous démontrer illico qu’il n’y a franchement pas de quoi fouetter une Punky, surtout si elle est B.

Qui n’aurait pas besoin d’une petite paire de peep toes vernies noires, portables aussi bien en hiver associées à des collants ou chaussettes, qu’en été avec les petons à l’air? QUI?

robe1.jpg

Qui n’aurait pas craqué sur cette même paire de peep toes vernies noires si le prix soldé indiqué avoisinait dangereusement les 14,90€? QUI?

robe2.jpg

Qui aurait su résister à cette chaude et douillette parka alors qu’elle a été élue bouillotte officielle de toute modeuse qui se respecte cet hiver? QUI?

parka1.jpg
Qui ne se serait pas jeté sur l’occasion d’acquérir ce doudou de corps si le prix soldé indiqué atteignait péniblement les 34,50€? QUI?

Que celle qui n’a jamais fauté me jette la première pierre.

Que celle qui n’a jamais succombé à une addition si peu salée me jette la seconde.

Que celles qui me pardonnent mon manquement à ma parole et accessoirement seraient intéressées par de si cheap but indispensables acquisitions se ruent chez Zara et H&M, lieux des délits, si modiques but modeux.

Pour les autres, pardon, mais je recommencerai quand même, soyez-en certaines.

- Gaspard, l’homme qui a tout compris aux femmes…

gaspard6.jpg

Si je vous dis Gaspard Yurkievich, vous allez me répondre « mais qu’est-ce qu’elle a encore fait Punky, elle peut pas se calmer 5 minutes, elle en a déjà des Yurkievich non? Et plutôt pas mal, en plus, son modèle. »

Je comprends votre inquiètude (plus que légitime) mais ça n’est pas d’un craquage dont il s’agit aujourd’hui mais plutôt d’une superbe nouvelle pour les fans du Monsieur qui fait des tueries de chaussures (et de vêtements, on est bien d’accord.)

Le Monsieur Yurkievich, déjà, il avait un site internet plutôt sympathique où on pouvait trouver les visuels de tous les modèles de ses collections en cours. Et ça, j’aime bien.

gaspard.jpg

Le Monsieur Yurkievich, il a pensé ensuite, à juste titre, que ses chaussures et ses vêtements, les fashionistas et les fashionistos (soyons fous) ils seraient sûrement drôlement contents de pouvoir les commander directement sur le site.

Bien vu Monsieur Yurkievich pour la E-boutique!

Et bien vu également les 50% sur tout, absolument tout. Les soldes aussi, Monsieur Yurkievich il sait qu’on aime bien.
Ce qui est encore mieux vu et que j’ai envie de saluer tellement c’est une idée qu’elle est bonne et qu’on l’aime tout de suite d’amour, c’est que les frais de port, tu les oublies quand tu habites en France et que tu commandes sur le site du Monsieur Yurkievich.

Tu payes ton truc, on te l’envoie et basta.

Quand en plus, le Monsieur Yurkievich il t’offre 20% du montant dépensé pour les articles soldés sur un futur achat de la nouvelle collection spring/summer 08, tu te dis que Gaspard, il a vraiment tout compris aux femmes.

Et aux hommes aussi, d’ailleurs. Qui a dit que les messieurs n’aimaient pas les ristournettes?

gaspard3.jpg

gaspard4.jpg

gaspard5.jpg