- COSitas nuevas

imgp0321.jpg
imgp0322.jpg

On ne se refait pas. C’est un fait.

Parce que même quand je pars en goguette à Bruxelles avec la ferme intention de ne rien acheter, parce que je n’ai envie ni besoin de quoi que ce soit spécialement, je craque quand même.

Circonstances atténuantes:

– J’étais accompagnée de mon baromètre des tendances, la parfaite conseillère en qui j’ai une confiance absolument aveugle. Je sais qu’avec elle, je ne peux pas acheter n’importe quoi sur un coup de tête, que si elle valide mon panier je serai dans le vrai. Bref: un prénom, Rosalie. Oui, ma fashion buddy. L’oeil de lynx de la blogo.

– J’avais tout de même besoin d’une petite chose. J’étais en pleine fashion perplexité devant l’offre plus que pauvre en matière de manteaux pour cet hiver.

A part les manteaux dans un esprit paletot ou babydoll et la tuerie de manteau boule Isabel Marant qui coûte 7 bras, 12 jambes et 23 reins, pas de juste milieu.

Rien de rien.

Rien ne me plaisait en tout cas et ça n’est pas faute d’avoir écumé les enseignes suédoises, espagnoles mais également nos petits créateurs français etc. (à part Isabel, oui, je sais.)

C’est pourquoi en arrivant chez COS, j’avais le radar allumé, mais sans forcément l’avoir déployé aussi haut que d’habitude, ne m’attendant pas à quoi que ce soit de particulier.

I was wrong.

Primo, j’ai trouvé mon manteau (parfait de simplicité et de sobriété avec les petits détails du col « multi-fonctions » qui lui confèrent un côté très créateur, sa couleur navy qui me ravit, son côté cool et chic à la fois qui me permet de le porter avec tout, robes ou jeans larges etc).

Quelques exemples:

imgp0348.jpg

Porté avec le col défait

imgp0350.jpg

Avec le col noué

imgp0339.jpg

Avec une grosse écharpe en laine et lurex frangée Sandro

imgp0357.jpg

Avec le foulard en laine Zara. Oui, je viens d’apprendre que Kurt Cobain est réellement mort et qu’il ne vit pas sur une île avec Elvis et Jim Morrison. Ca fait mal, regardez ma tête.

Secondo, j’ai eu un coup de coeur énorme pour une robe qui se révèle d’un potentiel assez évident (selon moi en tout cas).

Pourquoi?

C’est une robe caméléon.
Elle peut être portée à la cool (à la bien?) en journée, avec l’accessoirisation habituelle: foulard Zara, bottes fatiguées mais adorées Comptoir des cotonniers, sautoir COS et bracelet en bois H&M, sac vintage.

imgp0290.jpg

Ceinturée pour marquer la limitation entre la partie chemise et la partie jupe boule avec une ceinture fine Zara et quelques touches de jaune pour lui donner du pep’s: sandales compensées Topshop, pochette YSL vintage.

imgp0312.jpg

Version sobre et chic, pour le soir, avec les sandales vernies à plateau Barbara Bui et la pochette matelassée Berschka.

imgp0299.jpg

L’autre bon côté: elle est d’un confort absolu. Et pour l’abonnée aux jeans que je suis, le confort d’une robe fait toute la différence.

Autre acquisition judicieuse: ce joli top navy, simple mais avec les détails du plissé et de l’effet fausse cravate qui me plaisent énormément.

25€, c’est plutôt un bon rapport qualité prix, comme tout ce qui se trouve chez COS en général.

imgp0327.jpg
Top COS, jean large Uniqlo, sandales Topshop, chaussettes H&M et sac Chantal Clément.

Voilà, tout ceci multi validé par ma Rosalie, impossible de ne pas craquer.

Un shopping comme j’aime, fait de pièces simplement jolies et faciles à porter, à des prix plus que corrects et une qualité irréprochable.

Décidément, COS devient une de mes enseignes incontournables.

Vivement qu’il débarque à Paris!

- C’est mûr pour la cueillette!

En faisant le tour des blogs, j’ai vu que personne n’en parlait donc je m’y colle car ça vaut encore la peine si on se dépêche!

Il y a une vente privée créateurs avec Chiara et Les Poupées sur Fruit Rouge et il y a de très très jolies pièces à prix cassés!

Malheureusement, pas mal de tueries sont déjà sold-out mais il reste quelques fruits plutôt appétissants à cueillir tant qu’il en est encore temps!

Voici ma sélection:

lavalliere.jpg

La chemise Lavallière qui existe également en blanc, un faux air de la fameuse chemise Paul&Joe qui en faisait baver plus d’une! 25€ au lieu de 75

max_1.jpg Une jolie robe assez simple, que j’imagine foulardée et sautoirisée à outrance! 20€ au lieu de 59

combi.jpg Très joli combishort, que j’imagine plutôt ceinturé taille haute avec une ceinture très fine et dans une couleur contrastante, fauve par exemple. 49€ au lieu de 99.

miniboule.jpg Mini jupe boule grise, très jolie avec des low boots et un collant opaque, existe aussi en noir. 30€ au lieu de 85.

pullgris.jpg Petit pull gris basique, parfait pour porter sous nos robes cet hiver. 18€ au lieu de 50.

- Tombée du ciel!

Une fois n’est pas coutume, je vais introduire ce billet en vous racontant un peu ma vie.

Il y a quelques jours, je reçois un mail un peu bizarre d’une certaine Bérangère.

Ce mail n’est que moyennement compréhensible et je me rends rapidement compte que c’est parcequ’il est la suite d’un premier mail que je n’ai jamais reçu.

Quelques mots accrochent bizarrement tout de suite mon oeil de modasse perpétuellement en chasse. Un nom, surtout: Isabel Marant. C’est drôle comme ça me parle?

Bérangère finit par me renvoyer son premier mail.

Pour faire court: elle a découvert mon blog il y a peu, a tout de suite compris ce qui me faisait frémir (ok, c’est pas is compliqué, bande de mauvaises langues) et me propose un deal tout à fait surprenant.

Souhaitant refaire la déco de sa maison, ayant des goûts plutôt portés vers le design non suédois (on se comprend), Bérangère me propose de lui racheter certaines pièces neuves de la collection actuelle Isabel Marant ainsi que de la collection été 2007 qu’elle ne porte pas. A prix cassés de chez cassés.

Cerise sur le gâteau: notre BérANGEre (qui décidément porte bien son nom), me propose de m’envoyer le tout par colissimo pour que, je cite « je puisse me faire une meilleure idée et choisir et essayer tranquillement les vêtements. »
De manière complètement inopinée, je me surprends à chantonner « Petit Papa Noël ».

Tout cela pour vous dire que 2 jours après, j’avais mon énorme colissimo chez moi, débordant de Maranteries* tout à fait salivantes!

C’est là que vous allez intervenir, vous, mes lectrices qui me connaissez si bien et qui êtes toujours de bon conseil!

Malgré les prix plus qu’attractifs des différentes pièces, je ne peux décemment pas tout prendre. C’est impossible.

Donc quels sont, à votre avis, les vêtements que je devrais garder? J’ai déjà ma petite idée, mais j’ai la possibilité d’avoir votre point de vue et ça me plaît!

Les accessoirisations sont ultra sommaires, c’est pour vous montrer le vêtement « brut ».

PS: Evidemment le blouson en cuir est déjà multi ultra validé! Je le prends et plutôt 10 fois qu’une! Mais je voulais tout de même vous le montrer.

imgp0169.jpg

Robe Isabel Marant, collants H&M, sandales Topshop, pendentif robot COS.

imgp0178.jpg La même robe, avec sa ceinture.

imgp0185.jpg Robe Djellaba Isabel Marant

imgp0192.jpgDétails des broderies ton sur ton.

imgp0206.jpg Combi-short Isabel Marant
imgp0224.jpg Robe tunique Isabel Marant, bottes Comptoir des cotonniers (5 ans d’âge)

imgp0240.jpg Robe plutôt Marante* mais pas de chez Marant* en soie noire, sautoirs H&M homme et Kookai

imgp0263.jpg Même robe avec le petit blouson en cuir Isabel Marant Etoile hiver 2008.

imgp0272.jpg Détails du blouson et de la robe.