- Montre-moi ton look #3

Pour bien commencer la semaine, rien de tel qu’un petit bain de looks pour s’impreigner de ce que nous proposent plusieurs minettes, plutôt inspirées chacune à leur manière.

 

Le mot d’ordre de ce 3ème numéro: la simplicité, des looks composés avec relativement peu d’éléments, mais qui fonctionnent vraiment bien.

 

Trève de blabla, je vous laisse avec les petites nanas et leurs looks expliqués par elles.

 

Je n’ai pu résister à l’envie de vous montrer un de mes looks fétiches du moment car, après tout, moi aussi j’ai le droit de jouer! Non mais…

 

J’attends vos photos pour le prochain numéro!  

 

Les franco-suédoises:

 
Typhaine: 

 

Ce qu’elle dit de son look:

« La simplicité avant tout. Ma tenue est très inspirée (pour ne pas dire plagiée) sur le look excellent des suèdoises que j’adule. Je n’aurais jamais pensé auparavant accepter de porter un vêtement taille haute et pourtant je suis carrément sous le charme de cette tenue. Mes chaussures adorées proviennent d’Etsy, je les ai reçu il n’y a pas longtemps et je ne peux plus m’en passer. La jupe a été acheté à Okaidi, oui la fameuse boutique pour enfants où je vais souvent chiner quelques trucs. On y trouve des vêtements vraiment « chou » et ça fait raler mes proches de savoir que je rentre dans du 14 ans ahah. Le basique débardeur blanc que l’on a toutes et mon foulard acheté pour 2euros dans je ne sais plus quelle petite boutique. Je ne sais pas si on le voit bien sur la photo mais son imprimé est très baroque et j’aime beaucoup sa couleur. Puis pour terminer, la ceinture taille haute a été acheté dans une friperie. J’essaye toujours de mettre en place la fameuse équation du basique/rare. Acheter les basiques que tout le monde a et trouver les perles rares pour les accompagner. Quoi de mieux? »

 

Punky: 

 

 

Ce que j’en dis, ma foi:

« Du basico simpissime, mais j’adule complètement ma robe liquette Trend H&M que j’ai envie de porter absolument tout le temps. Ici, avec un foulard fleuri, autre obsession du moment (les fleurettes) et un gilet American Vintage en coton (spéciale dédicace pour qui voulait des idées pour le porter. « the more simple, the better ». De l’ultra basique, qui fonctionne tout en étant ultra, ultra confortable. Tout ce que j’aime. »

 

Les simplement chics:

 

No&me:

 

 

 

Ce qu’elle nous dit de ses 2 looks (No&me, j’attends ta photo Tie&Dye pour le prochain! :) 

« J’ai ENFIN trouvé mon jean large, je l’aime et je l’adore, je ne l’ai que depuis samedi et déjà il me change la vie; je ressemble enfin à quelque chose, il amène ce petit plus et met du peps au classicisme ordinaire de ma tenue, et je me sens bien ! Je suis à l’aise, à la cool, et moi qui suis grande et qui ai du mal à assumer ma taille et ma féminité, je n’en
rajoute pas avec trop d’accessoires en fait.
Le deuxième truc, c’est ce blouson parfait, qu’une gentille couturière m’a confectionné, l’année dernière. Je l’aime. C’est une réplique d’un blouson Anglomania sur lequel j’avais flashé mais qui était hors budget. Regarde comme avec juste un jean et un tee-shirt loose, ça le fait !!! non ? je ne pourrais plus m’en passer de ce petit mignon ;-) je l’arrose àtoutes les sauces !
Mes pieds ? j’en ai pas !!! ce qui explique que je n’ai pas de chaussures non plus ;-)))) non, j’ai un vrai problème de chaussures en ce moment, la pénurie totale … »

 

Miss Fashion:

 

 
 
 
 
Ce qu’elle nous dit de son look:
 
« J’ai découvert ta nouvelle super rubrique en sirotant, sur une plage, une Pina Colada et que, alors que j’avais totallement oublié le contenu de ma garde-robe, une question m’a traversé l’esprit : que vais-je bien pouvoir porter en rentrant à Paris dans le froid et la pluie? Celle-ci pardi…cette tenue est tout moi : robe girlie Tara Jarmon bien chaude car je suis très très très frileuse, bottes de petite fille André et foulard vintage que j’adore…le tout recouvert de mon ptit pardessus April May…finalement je suis ravie de rentrer à Paris… « 
 
 
 
 
La vintage addict:
 
 
 
 
 
Ce qu’elle nous dit de son look:
 
 
« Qu’il vente ou qu’il pleuve, chacune de ces tenues m’assure autant de confort que de chaleur, autant d’aisance que de style! Lequel? Le mien à moi, petit mix de ce qui est noté « tendance » ou « has been », joli foutoir des pièces sur lesquelles je flashe en friperie et ailleurs.
Merveilles enfouies sous tant d’autres que mon œil peu averti ne déniche pas…encore….Mais je reviendrais fouiller ce bac…un jour!! 
 
 
Voilà pour aujourd’hui!
 
A demain pour l’envers d’Anvers et peut être, si Dieu le veut, ma petite surprise… 

 

 

 

 

 

- L’Anvers d’Urban

 

Oyé, oyé braves gens!

J’ai une proposition indécemment intéressante à vous faire, enfin, je crois.

 

Ma Balibulle (oui MA, elle m’appartient, « she belongs to me » pour les angliches friendly) et moi même, accessoirement accompagnées par nos porteurs de sacs (oh CA VA HEIN? Si on ne peut plus faire un peu de misandrie ici, où va-t’on je vous le demande…) nous allons friter, gaufrer, et accessoirement shopper en Belgique ce week-end. 

 

Nous commençons les hostilités par Anvers (oui on fait ça à l’Anvers, ah ah ah c’est la fiesta du jeux de mots) où nous passons notre samedi puis terminons par Bruxelles où nous dînerons puis dormirons le samedi soir.

 

Trêve de racontage de vie, on s’en tamponne un petit peu le coquillard je vous l’accorde. 

 

Let’s get to the point, allons à l’essentiel de ce qui pourrait vous intéresser.

 

Comme vous le savez peut être (ou pas, dans ce cas je vous l’apprends) il y a à Anvers notamment une boutique Urban Outfitters.

 

Je sais pertinemment que nombre d’entre-vous sont déjà allées fouiner sur le site d’Urban Outfitters UK et n’ont pas osé commander, par peur d’être déçues par la qualité et l’aspect du vêtement, sans l’avoir vu, touché, en vrai.

 

Ce que je vous propose:

- vous allez jeter un oeil au site anglais

- pour celles qui ont un modèle précis en tête et veulent savoir si il ressemble vraiment à quelque chose, si la qualité est sympa, la coupe bonne etc, vous pouvez me copier coller le lien vers ce produit dans les commentaires et j’irai faire ma petite enquête sur place.

 

Pour vous donner une idée, j’ai déjà jeté un oeil sur le site et sélectionné quelques petites pièces que je vais m’empresser d’aller « tester » sur place.

 

 

 

 

 

 

 

Si l’une d’entre-elles vous plaît, dites moi et je vous ferai un debrief en rentrant de mon Belgique-Trip.

 

Si c’est une autre pièce qui vous titille la libido fashion, dites-moi aussi.

 

Le magasin d’Anvers possède la plupart du stock en vente sur Urban Outfitters UK (cliquez pour aller directement sur le site).

 

J’attends vos commentaires si vous voulez un test live de la marchandise et sinon, passez un excellent week-end, je reviens la semaine prochaine avec une jolie surprise qui, j’espère, vous plaira.

 

 

 

 

- Les inavouables de Balibulle: J’ai touché l’fond d’la piscine…

… en petit pull kaki.

Regardez-le bien. N’est-il pas, avec son décolleté creusé, sa maille sensuelle, ses manches ¾ ballons, sa couleur exigeante (olive plutôt que kaki, si on veut l’être soi-même) le copain parfait des (rayez la mention inutile) : fins d’après-midi sur la plage / promenades à la fraîche / soirées au bord de la piscine ?

D’autant plus le copain parfait que, ah, l’achat d’un petit pull… Exercice de shopping mu par des règles infiniment complexes..

Car le PP est un difficile partenaire de jeu, avec sa maille parfois ingrate, qui souligne ce qu’il ne faudrait pas souligner. Là, encore plus qu’ailleurs, la matière et la coupe sont capitales. Il faut réchauffer sans empâter. Voire, pour les plus ambitieuses – et soyons-le donc – obtenir cette aura géniale du « oups chui canon, même en pull » (déclinaison du bien connu « oups chui canon même en t-shirt blanc / jean », à la différence que c’est beaucoup plus difficile en pull).

C’est une experte ès-no man’s pull qui vous parle. Etreinte par le regret, celui de ne pouvoir rejoindre moi aussi cette bande des filles cool qui enfilent négligemment leur PP le soir sous la tonnelle à la lumière des photophores sans perdre une once de sex appeal (celles qui rigolent à « enfiler leur PP » auront un blâme, gérontophiles !)

J’en profite pour faire une parenthèse colère sur tous ces gens qui aimeraient nous faire croire que le sex appeal est qqch de forcément naturel, forcément pas construit, et qui émane des gens malgré eux. FAUX ! Quand t’es boudin, t’es boudin, certes. Mais une nana qui a du sex appeal est d’abord une nana qui sait bien s’entourer, vestimentairement parlant. Qui choisit le bon t-shirt, la bonne mini en jean, les bonnes compensées, la bonne liquette, le bon petit pull…

Et donc, le bon PP, sans vouloir faire mon ayatollah de la sape, et ben c’est celui-là. MONOP’, ligne « Un autre ton », 29,90 euros. Comme il est sympa, en plus, il existe en deux couleurs qu’on accepte. Le petit olive donc, mais également un bleu grisé de très bonne compagnie.

 

L’utilisation, ensuite, est à l’avenant. TOUT EST POSSIBLE

Pour ce qui est du fond de la piscine, eh bien au hasard : on y va, à la cool, sur un haut de maillot triangle, genre à rayures marines, et un short en jean, spartiates au pieds, etc.

Mais ce qui est bien aussi avec ce pull, c’est qu’on peut le mettre quand il fait froid. MAIS OUI ! Mettre un pull quand il fait froid, n’atteind-on pas là le SOMMET de la subversion ? Alors, là, trois scénarios :

1- GRAND FROID (enfin, disons, mois de mars pourri) :

 
 
 
 

Et ben hop, petite robe-chemise pilou tartan en dessous, mini en jean, leggings, bottes façon motarde, et en avant le casual ! Et pour sortir, on abat un manteau un peu strict dessus, l’écharpe de l’homme, la besace quotidienne, et roulez jeunesse.

Légende photos : Robe chemise Agnès b. / Minijupe en jean Bellerose / Leggings H&M / Bottes courtes en daim André / Manteau Comptoir des Cotonniers / Echarpe COS rayon homme / besace Gérard Darel

2 – MOYEN FROID (avril, n’ôte pas un fil)

 
Partant du principe prouvé scientifiquement que quand ça chauffe aux extrémités, on n’a pas froid au milieu (no comment) on accompagne notre olive d’une robe imprimée, de sandales d’hiver avec chaussettes, d’une petite besace de bon aloi, et d’un vieux chèche qui traînait par là.

Bon je vous refais pas le coup du manteau Comptoir, vous avez compris (oui, je le mets avec tout, pourquoi ?)

Légende photo : chèche H&M, besace Topshop, robe à imprimé étoiles New Look, chaussettes H&M, compensées André.

3 – PETIT FROID (mai, grouille toi de faire ce qu’il te plaît !)

 
 
 

Bon là on s’emballe un peu. En même temps, on imagine qu’on est en mai et qu’on a un peu envie d’avoir ses chaleurs. Et bien qu’est-ce qui passe bien : de la robe imprimée, encore, mais plus printanière. Avec toujours une besace (oui TOUJOURS une besace, c’est noté ?), des compensées et un joli collant gris (et pas un leggings avec des chaussettes au bout, comme le boulet que je suis a été obligé de faire pour la photo parce qu’il n’a pas de collant gris…)

Légende photo : Robe à pois Zara, mini-besace Topshop, leggings et chaussettes H&M, compensées Gaspard Yurkievich.

En vous remerciant, et à très bientôt

Balibulle.

 
EDIT: Comme le remarquait très justement Syhem, le pull Monop’ est effectivement à 19,90 euros et pas 29,90 euros, et EN PLUS il est ces jours-ci à -50%…