- Reboulons peu, reboulons bien!

_dsc0070.jpg

Rebouler: action de roulotter sa culotte comme dirait Mère-grand, pour laisser respirer les chevilles, ou pas d’ailleurs.

Dans la vie, j’ai 2 amours: Isabel et Garance*.

Non, je n’ai pas viré ma cuti et j’exagère un peu car des amours, j’en ai pas mal d’autres, on est bien d’accord.

Par contre, quand on m’inspire, je le dis haut et fort!

Et récemment, après avoir passé pas mal de temps à regarder en boucle le défilé Isabel Marant Printemps-été 2008 et passé quelques dizaines d’heures avec The Illustratoriste, j’ai eu envie de rebouler. Grave.

Mais la tâche s’avère périlleuse.

Pour rebouler, il faut avoir un corps qui le permette.

Il faut plutôt être « en jambes » qu’ « en jambons ».

Et personnellement, je fais partie de la deuxième catégorie. Je le vis bien (parfois).

Donc pour celles qui sont « en jambes », il suffit de trouver un joli pantalon porté légèrement oversize (choisir une taille supérieure à la sienne par exemple) dont la coupe se resserre légèrement sur le bas de la jambe. Il est nécessaire ensuite de le « rebouler » pour laisser apparaître vos divines chevilles. C’est la version Marante* qui m’a bien fait rire sur le papier mais beaucoup moins en cabine. Version pour les fines donc.

_dsc0145.jpg

Pour celles qui sont plus « en jambons » (traduction: jambe pas forcément grosse mais pas spécialement dessinée non plus) choisir un modèle qui ne se resserre pas trop sur le bas pour donner une illusion de finesse de la cheville lorsque le « reboulis » la laissera timidement apparaître.
Version adoptée par moi, pas plus loin que dans mon couloir pour l’instant, la période d’incubation du reboulis étant relativement longue dans ma contrée Mosellane. Laissons le temps au temps (et le reboulis à Paris!)

img_7730.jpg

Pantalon taille haute Véronique Branquinho, gilet et sandales Topshop, blouse Madison & Co, foulard en laine Zara.
Je conviens que cette tendance va devoir être décortiquée, travaillée, peaufinée, adaptée à son dressing et à sa morphologie mais pour un premier jet, j’étais plutôt rassurée. Je vais pouvoir rebouler en été, voire même avant si je suis fêlée!

Alors, qui en est?
*Garance: supra « early adopter » de la reboulisation Isabel Marantesque, à qui cette tendance sied comme un gant de pied! Foi de Punky b!

- Shake your booties!

duplex_black-patent_zoom.jpg

Steve Sanders, ça vous rappelle quelque chose? Le blond super kitsch de Beverly Hills 90210?

Et bien je vais vous parler d’un autre Steve aujourd’hui. Américain aussi. Blond? J’en sais fichtre rien!

Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il sait comment nous parler, à nous, les femmes, ce Steve là… Steve Madden qu’il s’appelle…
Il a bien compris ce qui nous faisait directement fondre… Et ce qui marche à tous les coups, c’est de nous aider à plus facilement accéder à nos envies.

Steve, ça, il le sait.

Il n’a pas besoin de connaître personnellement chacune d’entre nous pour nous analyser, on est un peu toutes pareilles à ce niveau là!

Qu’a-t il trouvé pour nous combler cette fois? Une jolie petite réduction sur les boots! « High and low » d’ailleurs, il se la joue pop star norvégienne sur le retour!

Trève de mauvaise plaisanterie, voici ma sélection personnelle et je ne vous cache pas qu’à ce prix, je vais très certainement succomber à l’horrible guet-apens modesque de Steve. Bad Steve, bad bad Steve!!

duplex_dark-brown_zoom.jpg

duplex_blu-lea_zoom.jpg

duplex_plum-leather_zoom.jpg

Low boots « Duplex », existent en noir, noir vernis, marron, bleu canard et violet. 79,95$ au lieu de 129,95. (soit 55 €)

zimon_black-leather_zoom.jpg

zimon_grey-leather_zoom.jpg

Low boots « Zimon », 95,95 $ au lieu de 119,95 (soit 66€). Ce modèle existe aussi chez Topshop, je l’ai vu en vrai la semaine dernière, les boots sont vraiment de belle facture. Le prix est juste divisé par 2 sur Steve Madden par rapport à Topshop. Qui dit mieux? Elles existent en noir et en gris.

woodstok_brn-fabric_zoom.jpg

woodstok_bone-beige_zoom.jpg

Pour les fans de chaussettes ou les frileuses du mollet, le modèle « Woodstock » (le bien nommé) que je trouve très rigolo soldé à 95,95$ au lieu de 149,95 (soit 66 €). Elles existent en marron, noir et écru.

Allez, on se booste pour les boots!

- Un joli train tout bleu

778_large2.jpg

C’est dimanche, le temps est gris, mais il en faut beaucoup plus pour plomber mon ciel à moi qui est bleu, comme la couleur de mon train favori que j’ai encore emprunté aujourd’hui pour en prendre plein les mirettes.

Le train bleu? Vous connaissez?

C’est une boutique de vente en ligne, basée à Philadelphie si je ne m’ abuse et qui propose une sélection de créateurs que j’adore (Karen Walker par exemple) et surtout, des photos qui me font rêver à chaque fois.

Personnellement, j’ai vraiment envie de privilégier ce genre de boutique pour effectuer mes achats. Pas de manière systématique, évidemment, les prix pratiqués sont relativement élevés.

Mais ce que j’aime chez eux c’est qu’ils mettent en scène le vêtement pour le rendre véritablement désirable à nos yeux. Les photos sont pensées, travaillées, un véritable amour de la mode et une envie de partage me saute aux yeux lorsque je me promène sur ce genre de boutique online.

719_large2.jpg

Trop de sites se contentent de mettre certaines marques en avant et comptent uniquement sur la notoriété relative de ces dernières pour vendre. Ils délaissent complètement les côtés artistiques et créatifs qui pourraient être simplement obtenus rien qu’en faisant quelques jolies photos.

C’est exactement ce qui me plaît chez « Le train bleu ». Les photos sont pourtant très simples, elles font très « home made » mais le charme opère. Irrémédiablement. C’est vraiment un de mes sites favoris, découvert grâce à une adorable lectrice il y a presque un an maintenant.

802_large2.jpg

Evidemment, la sélection des vêtements est relativement onéreuse, on est très loin des prix H&M et autre ami espagnol. Mais la surconsommation de cheap a ses limites.

Quelques fois, une petite période d’abstinence modesque pour pouvoir investir dans une vraie jolie pièce, un peu originale et véritablement désirée est certainement la clé de la définition d’un look personnel cohérent. Lorsque notre style prend soudainement tout son sens en ajoutant parfois un seul beau vêtement à notre garde-robe.

Ca n’est pas Géraldine qui dira le contraire avec ses sublimes bottes Jil Sander qui lui font voir son dressing sous un nouveau jour! C’est ça, la vraie bonne acquisition selon moi.

Tout cela pour vous dire que même si vous n’avez pas forcément les moyens de vous offrir une pièce en vente chez Le train bleu, laissez-vous inspirer par leurs jolies silhouettes, baladez-vous.

Et pour celles qui veulent tenter l’achat online, j’ai reçu un code réduction pour les nouveaux acheteurs par mail, je ne sais pas si il va fonctionner pour tout le monde mais tentons!

Tapez le code « wooyou » et vous bénéficierez de 25% de réduction sur votre commande.

804_large2.jpg

805_large2.jpg