- Punky Menez et ses jolies poupées

flo4.jpg
audrey2.jpg

Oh oh oh, jolie poupée, tu me fais danser!

 

Bernard Menez, sors de ce corps déjà encombré par la présence de Jean Roucas et laisse moi raconter la journée de mercredi comme je l’avais promis!

 

Comme annoncé ici même mardi dernier, j’ai eu la possibilité grâce à modepass d’aller emprunter quelques vêtements chez Heimstone et By Zoé pour faire des photos de looks.

 

Ma trombine en photo, vous en mangez à longueur de temps et c’est pas forcément ce qu’il y a de plus digeste, je suis bien placée pour le savoir.

 

Donc l’idée cette fois était de sélectionner quelques fringues et les faire porter par non pas par une mais finalement deux de mes lectrices.

 

Quelle riche idée!

 

Non seulement j’ai rencontré 2 filles adorables, hyper drôles (qualité primordiale pour votre bonne vieille comique sur le retour) qui se sont, en plus, tout de suite entendues comme deux larrons en foire!

 

Mais j’ai également pu me rendre compte à quel point c’est LA GALÈRE de faire des photos quand:

il est 16h, que la luminosité est environ égale à celle d’une grotte et que le flou des photos n’a rien d’Hamiltonien

on ne sait pas faire de photos, tout simplement, c’est un métier au cas où ça ait pu échapper à certains!

 

Bref, c’était vraiment de l’impro du début à la fin mais le résultat est tout à fait montrable, surtout grâce à mes jolies poupées, Florence et Audrey que je remercie encore mille fois!

 

Elles ont non seulement porté les vêtements à la perfection mais se sont montrées ultra patientes avec l’handicapée du boîtier que je suis!

 

Voici en images mes premiers (et derniers?) pas derrière l’objectif (tâche à laquelle je ne me destine pas du tout, n’ayez aucune crainte!) avec Florence  la « baby modeuse » et Audrey, habillées en Heimstone et By Zoé.

 

audrey1.jpg
Audrey porte une blouse perlée et un gilet grosse maille By Zoé, un collier Heimstone (jean et boots perso)
flo1.jpg

Flo porte une robe perlée, une grosse écharpe et un legging By Zoé, bottes perso
audrey3.jpg
Sarouel By Zoé, veste Heimstone collier Heimstone (Punky’s one) blouse et boots perso
flo3.jpg

flo2.jpg
Robe Heimstone, legging By Zoé, boots perso
audrey4.jpg
Robe et legging By Zoé, collier Heimstone, boots perso
flo6.jpg
Robe Heimstone, boots perso
audrey6.jpg
Robe By Zoé, boots perso
flo5.jpg
Top, jupe et écharpe grosse maille By Zoé, chaussures perso
audrey5.jpg
Gilet grosse maille, legging et jupe By Zoé, collier Heimstone, blouse et boots perso
Si l’idée vous plaît, je serai ravie de recommencer l’expérience avec d’autres filles très vite!
Toutes les photos sont sur modepass

- L’Opull’Ence de tartan

chic3.jpg

Non, non, je ne viens pas de griller mon dernier neurone en pondant le titre de ce billet même si ce jeu de mots de toute beauté est malheureusement assez proche de ce que je vous propose à longueur de semaines mais c’est bel et bien le nom de la marque dont il s’agit aujourd’hui…

 

Oui, Opull’Ence, ça ne s’invente pas…

 

D’ailleurs, chez Chic Dressing, ils ont tellement dû avoir du mal à assumer le nom de la marque qu’ils ont intitulé la vente « Les petites écossaises »!

Le nom de la marque de ces fameuses « petites écossaises » (des robes et des tuniques tartan) n’apparaît qu’à la fin de la description du vêtement mais je ne pouvais pas laisser passer une occasion pareille, c’était trop beau! :)

 

La vraie raison de cet article est néanmoins la vente elle-même, 100% tartan 0% tarte, avec des robes chemises qui me rendent tout simplement dingo.

 

Peu importe le nom de ces petites beautés, tant qu’elles me font kiffer! (lol kikoo ptdr, c’est comme ça qu’on dit Betty?)

 

Mon coup de coeur, le détail des manches retroussées qui laissent apparaître un tissu à carreaux différent, j’a-dore!

 

chic5.jpg
chic4.jpg
Robe chemise: 65€ au lieu de 120
chic2.jpg
Tunique, 65€ au lieu de 120
chic1.jpg
Robe + foulard: 75€ au lieu de 140

Tout à fait le genre de tenues ultra confort dans lesquelles je passerais ma vie, la vraie, celle de l’imposture que je suis qui est quasi H24 en sarouel pyjama (COS tout de même, faut pas pousser) vautrée sur son canapé à écrire des âneries sur son blog, sirotant ses 12 litres de thé quotidien.

 

Voilà c’est dit!

 

Ce qui est dit également, c’est bis repetita comme d’hab:

– les frais de port, c’est gratuit avec le code « punkyb7 »,

– les poulettes qui ne sont pas encore inscrites sur Chic Dressing, un email à miss sarouel (geraldinegrisey@gmail.com) et zou, les portes du paradis s’ouvriront comme par magie (bref, vous aurez accès à Chic Dressing).

 

Les impatientes qui se disent que j’annonce de la photo depuis mardi et qu’on n’a toujours rien vu SE CALMENT DIRECTEMENT, je reviens dans une micro poignée de minutes avec mes deux jolies poupées, lookées Heimstone et By Zoé!

 

- Come on let’s Swild’ again!

Swildens 2 rue Madame.jpg

 

En mode Punky b is back avec une très chouette rencontre, celle de Juliette Swildens, pétillante créatrice de la griffe du même nom aka Swildens of course.

 


 

Vous êtes fan de ses collections, rock et cool à la fois, de ses vêtements faciles à vivre, complètement dans l’air du temps sans pour autant suivre bêtement les pseudos diktats des tendances de la saison?

 

Vous serez donc fan de Juliette elle-même car elle est tout à fait à l’image de ses fringues et accessoires: accessible, franche (la langue de bois ne fait pas partie de ses habitudes) avec un discours intéressant, décomplexé et décomplexant sur la mode telle qu’elle la conçoit, la vit au quotidien et nous la fait partager lors de cette interview.

 

J’espère que ça vous plaira autant que j’ai adoré la rencontrer!

 

La suite en images, à plus tard pour quelques photos du « shooting » d’hier.