- Punk’idées de looks… pour Punky!

s7300545.jpg

Que dit-on des cordonniers, rappelez-moi?

Ah oui! Qu’il sont toujours les plus mal chaussés…

Et bien pour votre Punky, c’est un peu la même chose…

Non pas que je sois mal chaussée, non, à ce niveau là j’ai ce qu’il faut.

Par contre, je nage en plein doute.

Moi qui aime tellement donner des idées de looks, je me retrouve dans une situation où j’ai peur de me planter, de tomber à côté, de ne pas être à la hauteur (la première qui chante, sors immédiatement! C’est quoi ces références musicales abominables d’abord, hein?)

Il se trouve que je dois choisir 2 tenues pour 2 occasions un peu spéciales.

La première tenue est une tenue « de jour », qui doit être très « Punky b » car elle doit bien représenter mon style, elle doit être confortable et mode sans en faire trop.

Cette tenue doit être photogénique ou plutôt télégénique car je vais être filmée. D’où le stress et l’envie de ne pas me planter, forcément.
La deuxième tenue doit être plus « soirée » mais je ne veux pas avoir l’air déguisé ni trop apprêté, ça ne me correspond pas. Habillée sobrement mais efficacement. Le plus difficile en fait!
Tout ceci peut vous paraître ultra facile et faisable. Ca l’est, effectivement.

Mais je suis tellement dans le doute à cause du stress, de l’envie de ne pas décevoir que j’ai l’impression d’être imperméable à tout bon sens modesque.

Après une longue réflexion, j’ai sélectionné mes tenues préférées pour chacune des 2 occasions. Je pense que ça me représente bien mais j’aimerais avoir votre avis sur la pertinence ou non des choix.

Ma proposition de tenue « de jour »

Soit combishort Isabel Marant, foulard acheté sur Portobello, collants gris et bottes vintage fauves.

combi1.jpg

s7300538.jpg

image-5.png

Soit jean large Uniqlo, top navy COS.

jeanlarge.jpg

Ma proposition de tenue « soir »

Soit robe Vanessa Bruno,

punk3.jpg

soit robe COS

robescos.jpg
L’une ou l’autre portée avec collants gris et:

Escarpins Yves Saint Laurent?

s7300543.jpg

s7300542.jpg

Escarpins Isabel Marant?

s7300540.jpg
Sandales Barbara
Bui?

bui.jpg

Votre avis s’il vous plait mesdames et messieurs…

PS: Je pars pour Paris demain matin, j’y reste jusqu’à dimanche matin, je ne suis pas certaine de pouvoir poster d’ici là donc si je ne vous revois pas plus tôt… souhaitez-moi bonne chance et à très vite!

- Help! I need some booties, Help! Not just any booties, Help!

C’est lundi, it’s monday, it’s Bootie Day!

Mon dilemne lundien? Un choix cornélien entre 2 paires de « shoe boots » plutôt bien.

Toutes les 2 vernies, toutes les 2 noires, toutes les 2 plutôt vertigineusement talonnées, toutes les 2 lacées, toutes les 2 shoes bootsées (vous savez ces chaussures qui vous enveloppent complètement le pied jusqu’à la naissance de la cheville?), toutes les 2 ont ce petit truc en plus qui fait que je suis incapable de me décider.

Bonne poire, j’ai décidé de vous les livrer en pâture et, quitte à ramener sa fraise, autant que ça me serve à me décider.

Alors, la shoe boot number one, portée (ou presque) par la jolie Sienna dont je ne me lasse pas?

shoeboots1.jpg

sienna.jpg

shoeboots6.jpg

Ou la shoe boot number two, richelieusée à souhait, plus classique mais peut être plus facile à porter?

shoesboots2.jpg

shoesboots3.jpg

shoeboots5.jpg

Alors les filles (ou les garçon, faut pas pousser!) des idées?

- Un « naufrage » salvateur

virginie2.jpg
« Cast away » signifie « naufragé », en anglais, m’explique Virginie Neumann, la créatrice de la toute jeune griffe Virginie Castaway.

Pourquoi un nom tel que celui-ci?

Peut être parce que Virginie décide en 2005 de tout quitter, parents et amis, un Paris un peu trop gris et de poser ses valises en Australie le temps d’une année.

Un doux naufrage que celui de la jeune femme qui rapidement sent naître l’envie de créer, enfouie en elle depuis longtemps, qui avait certainement besoin de la chaleur du soleil australien pour pointer le bout de son nez.

Quelques prototypes plus tard, elle rentre sur Paris et continue la création de vêtements, toujours inspirée par son expérience inoubliable australienne.

Ses premières collections font la part belle au travail de la maille (le tricoté main, les mélanges cachemire et soie, les fils poilus…), mais elle m’explique que cela tend à s’équilibrer.

En voilà pour preuve et en exclu rien que pour mes lectrices (et lecteurs, n’est ce pas Youri), quelques visuels plutôt prometteurs et séduisants de sa collection printemps/été 2008.

De la fraîcheur, de la sensualité mélangée à une certaine candeur, un esprit vintage revisité, un petit côté fin 70 début 80 qui n’est vraiment pas pour me déplaire.

Des couleurs pastels « pepsisées » par des touches de bleu électrique, de corail, un peu de liberty.

De la mi-botte portée jambe nue ou sur de longues chaussettes overknees, du très court mais ample, du sarouel oversize, un « sexy soooo fresh » qui me donne envie d’été, là, tout de suite… alors que l’hiver n’a pas encore donné ses premiers coups de dents.
Un moment très agréable que cette interview de Virginie, lors de ma journée rencontre avec les créateurs organisée par Fruit Rouge.

Je vous laisse avec quelques visuels de sa prochaine collection.
Enjoy!

image-20.jpg

virg1.jpg

image-19.jpg

image-23.jpg

image-24.jpg

image-22.jpg

image-25.jpg

Photo 1 (Virginie Neumann): 52drive/David Laurent