- Jenny from the blog

jenny1.jpg

Certaines filles sont jolies.

D’autres sont particulièrement adorables, la gentillesse incarnée, vous touchent très rapidement à peine quelques mots échangés.

Il y a celles qui naissent douées, qui non seulement savent manier une machine à coudre mais également créer leur propres patrons, choisir le ou les tissus qui feront mouche, les formes qui plaisent, les couleurs qui flattent.

Et puis il y a les filles qui ont tout ça: beauté, gentillesse et talent.

Ces filles qu’on n’arrive même pas à détester. Tout ce qu’on veut c’est qu’elles continuent à nous créer de jolies pièces tout en gardant leur humilité, parceque mine de rien, ça ne court pas les rues…

Jenny est une de ces filles. Je pense que ça ne vous aura pas échappé.

J’ai atterri sur son blog par hasard, ou presque, car elle avait fait un lien vers le mien.

Je vous passe les détails du coup de coeur total pour sa personnalité qui se dévoile au fur et à mesure que je découvre ses différents billets…

Et puis je tombe sur ses créations.

Oui la jeune américaine originaire du Kansas a créé quelques modèles, qu’elle vend sur Etsy.

Léger détail: son stock s’est vendu en 2 heures.

Vous voulez comprendre pourquoi? Voici sa mini collection automne 2007.

Sa marque: Wiksten.

Non seulement les vêtements sont jolis, mais les photos me touchent particulièrement aussi.

jenny2.jpg

jenny4.jpg
jenny6.jpg

jenny7.jpg

jenny8.jpg

jenny9.jpg

La mannequin sur les photos? C’est Jenny, pourquoi?

Quand je vous disais que certaines filles cumulaient un peu toutes les qualités…

Pour celles qui comme moi craquent sur les créas de Wiksten, Jenny m’a dit qu’elle finissait son réassort de collection en fin de semaine prochaine.

Elle livre absolument partout donc parfait pour nous, petites françaises (ou suisses, belges etc).

Un petit conseil: ouvrez l’oeil et le bon! Quand on voit à quelle vitesse son stock s’est vidé la dernière fois!

A priori, de nouvelles pièces seront ajoutées à celles déjà présentes, c’est plutôt une bonne nouvelle, non?

- Reboulons peu, reboulons bien!

_dsc0070.jpg

Rebouler: action de roulotter sa culotte comme dirait Mère-grand, pour laisser respirer les chevilles, ou pas d’ailleurs.

Dans la vie, j’ai 2 amours: Isabel et Garance*.

Non, je n’ai pas viré ma cuti et j’exagère un peu car des amours, j’en ai pas mal d’autres, on est bien d’accord.

Par contre, quand on m’inspire, je le dis haut et fort!

Et récemment, après avoir passé pas mal de temps à regarder en boucle le défilé Isabel Marant Printemps-été 2008 et passé quelques dizaines d’heures avec The Illustratoriste, j’ai eu envie de rebouler. Grave.

Mais la tâche s’avère périlleuse.

Pour rebouler, il faut avoir un corps qui le permette.

Il faut plutôt être « en jambes » qu’ « en jambons ».

Et personnellement, je fais partie de la deuxième catégorie. Je le vis bien (parfois).

Donc pour celles qui sont « en jambes », il suffit de trouver un joli pantalon porté légèrement oversize (choisir une taille supérieure à la sienne par exemple) dont la coupe se resserre légèrement sur le bas de la jambe. Il est nécessaire ensuite de le « rebouler » pour laisser apparaître vos divines chevilles. C’est la version Marante* qui m’a bien fait rire sur le papier mais beaucoup moins en cabine. Version pour les fines donc.

_dsc0145.jpg

Pour celles qui sont plus « en jambons » (traduction: jambe pas forcément grosse mais pas spécialement dessinée non plus) choisir un modèle qui ne se resserre pas trop sur le bas pour donner une illusion de finesse de la cheville lorsque le « reboulis » la laissera timidement apparaître.
Version adoptée par moi, pas plus loin que dans mon couloir pour l’instant, la période d’incubation du reboulis étant relativement longue dans ma contrée Mosellane. Laissons le temps au temps (et le reboulis à Paris!)

img_7730.jpg

Pantalon taille haute Véronique Branquinho, gilet et sandales Topshop, blouse Madison & Co, foulard en laine Zara.
Je conviens que cette tendance va devoir être décortiquée, travaillée, peaufinée, adaptée à son dressing et à sa morphologie mais pour un premier jet, j’étais plutôt rassurée. Je vais pouvoir rebouler en été, voire même avant si je suis fêlée!

Alors, qui en est?
*Garance: supra « early adopter » de la reboulisation Isabel Marantesque, à qui cette tendance sied comme un gant de pied! Foi de Punky b!

- Shake your booties!

duplex_black-patent_zoom.jpg

Steve Sanders, ça vous rappelle quelque chose? Le blond super kitsch de Beverly Hills 90210?

Et bien je vais vous parler d’un autre Steve aujourd’hui. Américain aussi. Blond? J’en sais fichtre rien!

Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il sait comment nous parler, à nous, les femmes, ce Steve là… Steve Madden qu’il s’appelle…
Il a bien compris ce qui nous faisait directement fondre… Et ce qui marche à tous les coups, c’est de nous aider à plus facilement accéder à nos envies.

Steve, ça, il le sait.

Il n’a pas besoin de connaître personnellement chacune d’entre nous pour nous analyser, on est un peu toutes pareilles à ce niveau là!

Qu’a-t il trouvé pour nous combler cette fois? Une jolie petite réduction sur les boots! « High and low » d’ailleurs, il se la joue pop star norvégienne sur le retour!

Trève de mauvaise plaisanterie, voici ma sélection personnelle et je ne vous cache pas qu’à ce prix, je vais très certainement succomber à l’horrible guet-apens modesque de Steve. Bad Steve, bad bad Steve!!

duplex_dark-brown_zoom.jpg

duplex_blu-lea_zoom.jpg

duplex_plum-leather_zoom.jpg

Low boots « Duplex », existent en noir, noir vernis, marron, bleu canard et violet. 79,95$ au lieu de 129,95. (soit 55 €)

zimon_black-leather_zoom.jpg

zimon_grey-leather_zoom.jpg

Low boots « Zimon », 95,95 $ au lieu de 119,95 (soit 66€). Ce modèle existe aussi chez Topshop, je l’ai vu en vrai la semaine dernière, les boots sont vraiment de belle facture. Le prix est juste divisé par 2 sur Steve Madden par rapport à Topshop. Qui dit mieux? Elles existent en noir et en gris.

woodstok_brn-fabric_zoom.jpg

woodstok_bone-beige_zoom.jpg

Pour les fans de chaussettes ou les frileuses du mollet, le modèle « Woodstock » (le bien nommé) que je trouve très rigolo soldé à 95,95$ au lieu de 149,95 (soit 66 €). Elles existent en marron, noir et écru.

Allez, on se booste pour les boots!