- Nettoyage de printemps

 

Largement influencée par l’excellente idée de Solenne et ses copines il y a quelques mois puis plus récemment par Carlie, je viens de mettre en ligne un nouveau blog dans lequel je vais lentement mais sûrement vider mon dressing.

Car trop de… tue le… C’est bien connu…

J’ai déjà commencé à mettre quelques petites choses, du Isabel Marant, du COS et je vais continuer à mettre régulièrement des pièces dont je souhaite me séparer.

Il y aura même les « Punky’s gifts »: des vêtements que je donnerai à celle qui sera la première à en faire la demande, il y aura juste les frais de port à me régler.

Elle est pas belle la vie?

Voilà, plutôt que de récupérer quelques pauvres euros sur certains vêtements, autant les donner moi je dis…

Bon, ceci ne sera valable que sur certaines pièces annoncées comme étant des « Punky’s gift » hein? N’allez pas croire que je vais offrir du Vanessa Bruno à tour de bras! Quoi que…

Bref, pour celles et ceux que ça intéresse, c’est le blog « Nettoyage de printemps », le bien nommé.

A tout de suite!

Et pour les autres: de la mode, toujours de la mode, ici même, dès demain.

 

 

- Comment ai-je pu vivre sans toi…

 

Ma chérie,

 

Tu sais, j’aime repenser à notre histoire, à ses débuts, à comment nous nous sommes rencontrées, toi et moi.

Je ne t’apprendrai rien en te disant que nous deux, c’était loin d’être gagné. Bien au contraire, je n’avais jamais aimé quelqu’un comme toi.

Enfin, pas d’un amour aussi passionné.

Quelques flirts sans vrais lendemains…

Mais toi, toi je t’ai de suite trouvée différente.

Quelque chose dans ton apparence, dans ta fausse simplicité, le fait que tu sois si grande, trop grande, clairement pas faite pour moi ni pour les femmes en général.

J’avais commencé sérieusement à penser à toi, ou plutôt à quelqu’un qui te ressemblerait très fortement en voyant certaines photos de filles qui t’avaient déjà adopté.

Je les trouvais canons et je me disais que tu en étais la principale responsable. 

Puis, une certaine Ava m’a rappelé à ton bon souvenir et je me suis dis que j’allais difficilement pouvoir vivre sans au moins essayer de voir si quelque chose était possible entre nous.

J’ai donc sauté le pas. Je me suis lancée et… voilà où nous en sommes aujourd’hui.

J’ai commencé par te présenter à mes 2 meilleurs amis. Coup de foudre réciproque, vous vous entendez à merveille, tu leur donnes une dimension que seule toi pouvais mettre en exergue.

 

 

 

Puis j’ai eu envie de tenter de te faire rencontrer quelqu’un de très différent de toi mais qui, j’en étais certaine, saurait complètement te faire dévoiler une nouvelle facette de ton énorme potentiel. Mélange inattendu, certes, mais qui m’a tellement plu, instantanément.

 

 

Enfin, comme mon amour pour toi n’avait plus aucune limite, j’ai voulu t’emmener là où personne ne t’attendait, où personne n’aurait imaginé nous voir ensemble: au défilé Gaspard Yurkievich.

 

 

Tu avais plus que mérité d’être mise à l’honneur ce jour là, aujourd’hui aussi d’ailleurs.

Alors voilà, notre amour n’est plus un secret pour personne, pas même pour ton ancien amant qui, moi vivante, n’est pas prêt de revoir sa chemise.

 

Chemise d’homme: Bellerose

Jeans large: Uniqlo

Jean Slim: H&M

Low boots: Gaspard Yurkievich

Escarpins: Isabel Marant

Gilet fleuri: H&M

jupe boule: COS

Ceinture: H&M