- Need these booties!

boots1.jpg

 

Aujourd’hui, j’ai envie qu’un de mes proverbes favoris (et inventé par moi-même de toutes pièces) soit d’actualité!

 

Ce proverbe est le suivant: « On n’est jamais si bien servie que par ses adoraaaaaaaaaaaables lectrices! »

 

Oui, parfaitement, je vous graisse un peu la patte, je vous prends allègrement dans le sens du poil, je flatte votre ego pour parvenir à mes fins et quelles fins!

Je dois ABSOLUMENT, il en va de ma survie évidemment (mélodrame et exagération, quand tu nous tiens!) trouver ces boots en python Les Prairies de Paris de l’hiver dernier.

 

boots3.jpg

 

 

Oui, quête plutôt difficile de prime abord car:

 

– C’est un modèle de l’an dernier (How could I possibly NOT BUY THEM last winter?)

– Je pense qu’elles ont cartonné (comme presque toutes les créations de Laetitia Ivanez, miss Les Prairies)

– Je me dis que si certaines d’entre-vous les ont, elles doivent peut-être avoir envie de les garder, voire même préfèreraient les BRÛLER plutôt que de me les vendre, sait-on jamais?

 

Quoi qu’il en soit, je vous implore, vous, mes aimées, de bien vouloir m’aider à trouver ces boots (en 38 ou 38,5) dont je ne saurais me passer depuis qu’elles m’ont été prêtées pour les photos de vendredi dernier par ma Marie adorée.

 

Si vous savez où je pourrais les trouver, que vous avez une amie, une maman ou une grand-mère qui les a et veut s’en débarrasser (la mode n’a pas d’âge, voyons, grand-maman a droit elle aussi d’être fashion!), please, please, please, faites-le moi savoir dès que vous le pourrez!

 

Je compte sur vous, il en va de ma mentale santé!

Sauvez votre Punky b!

- There’s something about Marie

us1.jpg

 

Ah internet, les blogs et leur lot de bonnes et de mauvaises surprises…

 

Dans les bonnes, car on n’est pas ici pour se plaindre mais pour se réjouir, il y a les rencontres, les vraies.

 

Celles qui comptent, pas nécessairement professionnellement mais j’ai envie de dire « sentimentalement », même si c’est fort, surtout si c’est fort, d’ailleurs.

 

Certaines personnes vous contactent pour vous parler d’un projet et vous vous retrouvez finalement tellement en phase que vous finissez par oublier les raisons qui vous ont poussées l’une vers l’autre à la base.

 

Vous êtes heureuses de vous voir, de parler, de faire quelques photos histoire de justifier un peu l’affaire mais c’est presque devenu un banal prétexte.

 

L’une d’entre-elles, c’est Marie, dont je vous ai parlé il y a peu de temps mais que j’ai appris à connaître depuis déjà plusieurs mois.

 

Ca a commencé au téléphone et par email puis « in real life », ce qui n’a fait que confirmer ce que je sentais déjà: Marie est une fille bien comme on en rencontre peu.

 

Ca me rassure de voir qu’on peut croiser des gens simplement gentils, sans ego surdimentionné, qui vous donnent de l’attention, vous estiment et vous considèrent comme une personne de valeur, quel que soit votre job, votre statut social, votre degré de hypitude et j’en passe et des meilleures…

 

Alors rien que pour ça, Marie je t’adore et je te souhaite de réussir ta petite entreprise, en croisant les doigts pour qu’elle ne connaisse pas la crise, toute conjoncture actuelle mise à part!

 

Non, cet article n’est pas sponsorisé, loin de là, je marche encore et toujours au coup de coeur et le mien pour Marie n’est pas à vendre, encore moins à acheter.

 

J’arrête mes déclarations enflammées et dégoulinantes car finalement ça me ressemble peu (mais il fallait que ça sorte et c’est tombé sur vous!) et je vous laisse avec un petit shooting entre copines car c’est quand même pour ça qu’on est là non?

Montrer des looks et parler de mode?

 

 

marie0.jpg

Combinaison Roseanna, écharpe Jo Gordon
ge1.jpg
Blouson Mike & Chris, foulard Lin Fashion, Pantalon en velours émeraude J Brand
marie5.jpg
Blouson Heimstone, chapeau La cerise sur le chapeau


ge5.jpg
Chemise American Colors, écharpe Noro, pochette en python Lelya
marie3.jpg
Top Mike & Chris
ge6.jpg
Veste et débardeur Heimstone, pochette Lelya

marie7.jpg
Jupe Mike & Chris, foulard Lin Fashion
us2.jpg
Gilets Roseanna, mitaines et écharpes Jo Gordon
Plus de photos sur ma page modepass et bientôt sur Mode Trotter également.
Photos: David Laurent, wide agency

- Leopard & vernis prune noire

vernis.jpg

 

Après le petit succès du vernis que je porte sur les photos de mon article précédent (serait-ce parce qu’il n’y avait pas grand-chose d’autre à remarquer?) et ma réponse légèrement passée inaperçue dans les commentaires, j’ai décidé de faire un point sur ce produit qui est effectivement plutôt une bonne acquisition!

 

En plus ca fera plaisir à the beautiful bidon entre autres et ça, c’est déjà un régal en soi!

 

 

On commence directement par la bonne nouvelle: il coûte 6,20€, c’est le couleur multi action numéro 10 « pure prune » de Sephora, annoncé comme durcisseur, fortifiant et lissant.

 

Je ne sais pas si il est spécialement lissant car je n’ai pas de problèmes d’ongles mais ce qui est certain c’est que je l’ai acheté pour sa couleur que je trouvais canon, très profonde et qu’à l’usage je l’aime encore plus pour sa tenue et son soin durcisseur.

 

C’est bien simple, j’ai des ongles en béton armé.

 

Vous me connaissez (pour la plupart) plutôt bien et savez que je parle rarement de produits de beauté ici (je suis plus volubile quand il s’agit de mode, que voulez-vous) mais ce vernis je vous le multi conseille, il est vraiment top et son prix riquiqui, rien de tel pour combler votre Punky!

 

Cerise noire sur le gâteau, petit « outfit of the day before yesterday » (nouveau concept!) j’ai complèté mon basic look de l’article précédent avec mon cheapy gilet léopardé qui s’acoquine divinement avec la couleur prune du tee-shirt Zaramerican Vintage.

 

basic1.jpg

Easy boostage de tenue basique en lui ajoutant la juste de touche de félin qui va bien.

 

 

Sur ce, bon week-end mes beautés!

 

PS: Surveillez le Nettoyage de printemps, il y aura certainement du réassort.