- Punk’idées de looks pour les Fêtes: paye tes paillettes!

celine.jpg

Les fêtes sans paillettes c’est comme une paire de Louboutin aux semelles noires: c’est bizarre.

Pour certaines, le Réveillon ça ne s’envisage pas sans cotillons ni sans paillettes sur la robette.

J’ai envie de dire pourquoi pas?

Par contre, avec la paillette, il faut y aller mollo parce que Dalida ne passera pas forcément par moi.

Si le sequin te plaît bien, le reste de la tenue doit être d’une sobriété quasi monacale.

Chiant le reste.

Low profile.

Le meilleur exemple, je l’ai trouvé dans la toujours très réussie série de looks du Jalouse de Décembre.

punky01.jpg

La perfection absolue.

A reproduire à l’identique pour celles qui veulent mettre des paillettes plein les mirettes.

La robe noire à sequins, calmée par la veste de smoking ultra sobre noire, les collants opaquissimes noirs et les talons. Une petite pochette jaune pour épicer le tout et basta. J’adore.
Pas de coiffure de mariée (nouvel an n’est pas nécéssairement indisociable du chignon à boucles, je vous promets), le cheveu le plus naturel possible, soit libre (non brushé ou vraiment le minimum syndical) ou alors attaché de manière négligée (chignon fait à la va-vite, queue de cheval sobre).

Et c’est tout!

Pas de bijou (la robe EST un bijou).

Un make-up presque nude.

Le tour est joué.

Dans ce cas, la paillette sera de la fête. Foi de Punkette.

Quelques pièces trouvées deci-delà sur le web, si toi non plus tu ne possèdes pas le modèle Celine de cet hiver (photo en début de billet).
pailletes2.jpg

paillettes1.jpg

paillettes3.jpg

Robes paillettées ASOS, à porter nettement moins « premier degré », plus large (prendre 1 à 2 tailles supérieures à sa taille habituelle), éventuellement ceinturées (pour les modèles un peu amples).

A associer avec des collants opaques noirs.

collants.jpg

Touche finale: de la sandale sobrissime à plateau ou pourquoi pas de la Richelieu vernie. Toujours sur Asos.

sandales.jpg

vernies.jpg

J’allais oublier: le look n’est pas complet sans la veste. THE veste, même. Car celle-ci est une Stella Mc Cartney sur Net-à-porter.

vestestella.jpg

Sur ce, je vous laisse, je vais acheter ma robe bustier. A chacun son cliché!

- Quand Zadig fume la moquette avec Voltaire…

chanvre1.jpg

Je ne suis pas une « femme à bijoux ». Loin s’en faut.
J’aime la fantaisie, je ne suis pas plus que cela branchée luxe, j’ai d’autres chats à fouetter que de passer mon salaire en diamants et autres rivières de pierres précieuses… C’est une question de goûts et de priorités, voilà tout.
Evidemment, je dirais difficilement non à la bague Pomellato de mes rêves mais ça reste pour l’instant de l’ordre du fantasme et je dors la nuit très facilement sans être une « diamonds’ best friend ».

J’ai pas mal de petites pièces sans prétention, souvent de qualité mais quelques babioles aussi.

s7300709.jpg

J’aime beaucoup les bijoux de Catherine Tisserant, Les Bijoux de Sophie, je craque de temps à autres sur d’autres pièces pour lesquelles j’ai un coup de coeur comme AIME récemment.

s7300706.jpg

Bref globalement, je suis plutôt pas classique et très ouverte à la fantaisie, même au kitsch car un peu de décallage ne fait jamais de mal.
Par contre, là, j’avoue, je ne comprends pas.

Zadig&Voltaire, c’est déjà moyennement ma tasse de thé.

J’ai apprécié quelques-unes de leurs pièces, comme pas mal d’entre-vous je suppose.

J’aimais leur côté rock clairement assumé, nettement moins leurs prix exhorbitants.

Mais je trouvais qu’il y avait une certaine « cohérence » dans leurs lignes. Pas de folie au niveau de la création mais de la cohérence. Point.

Par contre quand je suis tombée là-dessus, je me suis dit que chez Zadig, la moquette, elle doit servir à autre chose qu’à réchauffer les planchers.

chanvre2.jpg
Sérieusement, les feuilles de chanvre, innocemment appelées « Lotus » dans leur ligne de bijoux, ça vous évoque quoi?

Leurs peace&love, admettons, les pistolets strassés mouais bof mais alors là les feuilles de chanvre en pendentif, bracelets et même montres, j’ai l’impression de me retrouver à la fac entourée de révolutionnaires de cafèt’.

Moi je dis, à force de trop vouloir faire rock, on fait flop.

PS: Ceci n’est pas un message anti chanvre ou quoi que ce soit d’autre (très loin de là), c’est juste une incompréhesion face à des choix tout simplement esthétiques.

- Punk’idées de looks pour les Fêtes #1

s7300671.jpg

Je ne suis pas une « Party Girl ».

Du tout.

J’aime faire la fête avec mes amis, ça c’est certain, mais je ne suis pas trop du genre à sortir comme une malade et écumer toutes les soirées branchouilles possibles.

Ca m’ennuie rapidement et je ne me sens pas trop dans mon élément.

Je ne suis pas du genre non plus à acheter une tenue spécialement pour une occasion.

Ca m’arrive, surtout quand je suis en manque d’inspiration ou que les délais sont si courts que je n’ai pas envie de me retourner le cerveau pour concocter un look « ad hoc » home made.
Mais je pars du principe qu’on a toutes, dans notre dressing, si on veut bien s’en donner un minimum la peine, largement de quoi s’habiller parfaitement pour n’importe quelle circonstance.

Il suffit de savoir mixer et surtout, d’en avoir envie.

Tout cela pour vous dire que les fêtes de fin d’année, va bien falloir y passer.

Et même si c’est complètement ridicule selon moi de se mettre totalement sur son 31 pour l’occasion (faudrait pas non plus qu’on puisse être confondue avec le sapin), un minimum de recherche pour sa tenue est plutôt bienvenue.

J’ai donc décidé d’aller piocher dans mon dressing et de me concocter plusieurs tenues envisageables pour les futures soirées de cette fin d’année 2007.

Je vous proposerai régulièrement jusqu’au 31 décembre, de nouvelles propositions de Punk’idées de looks.

Le principe c’est de pouvoir vous inspirer (dans le cas où cela vous plaît) et de reproduire avec vos propres vêtements les tenues que je vous concocte.

Vous pouvez également me donner votre avis sur mes propositions en me disant ce qui, selon vous, me correspond le plus pour m’aider à choisir.

Ca vous parle cette idée de série de billets?

On commence aujourd’hui avec 2 tenues.

La première est un recyclage nécessaire de ma magnifique robe Véronique Branquinho mauve en lurex, que je n’ai toujours pas pu porter. Un crime contre la mode que de laisser dormir cette robe qui me plaît tant au fond de mon dressing.

Le souci: calmer le brillant du lurex en la rendant plus casual tout en restant chic. Mais cette tenue doit tout de même passer l’épreuve de la tenue de fête!

s7300665.jpg

s7300669.jpg

Voici mon idée: lui associer un petit blouson en cuir mat (Isabel Marant Etoile) et un foulard violet et lurex pour rester complètement dans les tons de la robe et la rendre moins bling bling tout en restant chic. Un collant opaque noir, mes low boots noires Gaspard Yurkievich et une petite pochette New Look et le tour est joué.

La deuxième tenue est assemblée autour d’une veste type smocking (qui peut être n’importe quelle veste de tailleur noire) dont on va retrousser les manches pour le côté rock, à laquelle on va associer une mini jupe boule noire toute simple (COS), une petite blouse écrue type vintage (H&M), des collants opaques noirs (aident à rendre chic n’importe quelle tenue), un sautoir (les Bijoux de Sophie), une pochette (ici vintage) de préférence colorée pour relever le tout et une paire de low boots pour accentuer le côté rock.

s7300633.jpg

s7300637.jpg

Look très facile à reproduire, la jupe boule n’est pas indispensable, n’importe quelle mini jupe fera l’affaire.

Des photos des tenues portées la prochaine fois, promis.

Ca vous parle cette rubrique?