- La paille sur la tête sans se mettre sur la paille

chapeau1.jpg
 
Pas de déballage de butin soldes, non, ça n’a pas trop d’intérêt selon moi.
 
Juste un aperçu de ce qui a croisé ma route hier, une chose par hasard, l’autre non, mais deux excellentes surprises et ça, c’est plutôt sympa!
Tout d’abord, le « non-hasard », c’est ce débardeur.
 
Je l’ai repéré en début de saison, tout de suite, car il a les ingrédients qui déclenchent immédiatement mon radar: la bonne coupe, le coton tramé de qualité, la couleur entre le tabac et le kaki qui plairait beaucoup à mon acolyte qui fait des bulles et le détail des jolies paillettes aux tons doux, qui donne un côté un peu plus chic à ce débardeur si casual à la base.
 
Le chic décontracté par définition, tout ce que j’aime.
 
 
Pourquoi ne pas l’avoir arraché à son portant dès la première fois que nous nous sommes croisés lui et moi?
 
80 euros, pour un débardeur, j’ai du mal.
C’est un prix que je n’arrive décemment pas à mettre dans si peu de tissus, si joli soit-il.
 
L’étiquette soldée annonçant 45 euros hier fût plutôt bien accueillie!
 
Là,  plus de question, on embarque et on paie l’addition.
 
 
 
Le hasard absolu, ce fût cette chose en paille que vous voyez sur ma tête.
 
 
Ce qu’il fait savoir c’est que je ne porte jamais mais alors jamais de chapeau.
 
 
Pourquoi?
Parce que ça ne me va pas.
 
Je ne sais pas, certaines filles ont des têtes à chapeaux, moi c’est tout le contraire.
 
En fait, j’ai une grosse tête, a very big one!
 
Etroite, mais grosse, tout un paradoxe!
 
 
Rien à voir avec le melon, je vous voir venir avec vos grosses plateform shoes!
 
Juste j’ai une grosse tête et les chapeaux ne me vont pas.
 
 
 
Et puis hier, je déambulais chez les hommes aux Galeries Lafayette et cette petite chose en paille m’a attiré l’oeil.
 
 
Pour rire, ahah, je le pose sur la tête et là, incroyable, j’arrive à l’enfiler sur ma pastèque d’hydrocéphale!
 
 
chapeau4.jpg

 
 
Le pire? Ca me plaît, beaucoup même!
 
Son prix soldé? 4, 90 euros… Inutile de vous dire qu’à ce prix, même pour rire il était mien.
 

Une journée riche en bonnes surprises comme je les aime…
 
 
Bon, de là à le porter en journée et en ville, je ne sais pas trop.
 
Mais il fait plutôt bien la blague mon presque Borsalino? 
 
 
Débardeur: Sandro
Pantalon: H&M
Sandales: Les Tropéziennes
Chapeau: Galeries Lafayette Hommes 

 

 

- Punky b dans La mode la mode la mode

Comme promis, voilà enfin la vidéo de la séquence de « La mode la mode la mode » dans laquelle je fais quelques brèves apparitions pour parler de la combi, oui encore elle!! 

 

 

 

 

 

Alors, je fais tout de suite un erratum, la photo de Pamela Aderson qu’ils ont utilisée pour illustrer mes propos n’était pas du tout celle à laquelle je faisais allusion! NOT AT ALL! 

 

Je ne parlais pas de ce combi short immaculé et satiné au possible qu’on voit dans la vidéo (hell no!) mais bien de cette combinaison Stella Mc Cartney, portée par both Pam et Scarlett, duel fashion dont sort largement gagnante notre Miss Baywatch, qui l’eût cru?

 

pam.jpg

 

 

Petit plaisir personnel: l’intervention sur le même sujet de mon idôle et icône absolue, j’ai nommée Laetitia Ivanez, la créatrice des Prairies de Paris.

 

Allez, moi je vous laisse, j’ai bizarrement un truc à faire ce matin…??? 

 

- Combi-maison

combi15.jpg
combi11.jpg

 

  

Après mon mini passage dans « La mode la mode la mode » sur Paris Première, un curieux mécène s’est manifesté.

 

Son nom? Papa.

Mon papa.

 

Nous étions en train de regarder l’enregistrement de la séquence (que je m’évertue à tenter de vous mettre en ligne, c’est normalement pour très bientôt) quand tout à coup il me sort d’un air très sûr de lui:

« Ah tu aimes ça, les combinaisons? J’en ai une pour toi, si tu veux! ».

 

Là dessus, je pouffe de rire.

 

Comment vous expliquer?

 

Mon papa ne travaille pas dans la mode.

 

Mon papa ne s’intéresse pas franchement à la mode.

 

Pour tout vous dire, mon papa, si ma maman n’était pas là, à veiller au grain, il serait certainement habillé comme lors de ce fameux apéro, un soir d’été, resté dans les annales de la mode: en short, chaussettes et claquettes de plage.

Totale avant-garde quoi.

 

Donc forcément, lorsqu’il m’annonce qu’il a une combinaison pour moi, j’ai peur.

 

Là dessus, il renchérit:

« C’est une combinaison de pilote ». 

 

Ok, j’ai au moins pu éviter la combinaison de jardinier, c’est déjà ça de gagné.

Avec lui, tout est possible, surtout si il y a moyen de rigoler.

Les chats ne font pas des chiens. Bref. 

 

Chose promise, chose due, il passe me la déposer chez moi hier.

 

Tiens, tiens.

Intéressante cette petit chose kaki.

 

Et si on tentait de se l’approprier à la sauce 2008?

 

Après tout, impossible n’est pas Punky et c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure mode.

Ou pas.

 

Je vous laisse seul juge de mes variations sur le thème de la combinaison-maison. 

 

combi1.jpg

 

 

 

 
combi2.jpg

 

combi25.jpg

Combinaison de pilote, marinière H&M, sandales gladiators Asos, bracelets New Look, boucles d’oreilles Topshop

 

combi23.jpg

 

combi7.jpg

 

 Combinaison de pilote, top Bel Air (!!!), vieille ceinture H&M, sandales à franges Asos
 
 
 
 
combi5.jpg
 
combi4.jpg

 

 Combinaison de pilote, ceinture vintage, escarpins peep toe Les prairies de Paris

 

Plus de photos sur ma page modepass