- Je revieeeeeeeens!

 

Non, je ne fais pas la grève du billet comme plusieurs d’entre-vous me l’ont demandé par email (vous êtes trop adorables de vous inquiéter comme ça!) mais je suis à Paris pendant encore quelques heures pour différents jobs et projets.

Promis, je reviens tout à l’heure, j’ai des tonnes de choses à vous raconter, du look à poster bref, j’ai du pain sur la planche!

A plus tard! 

 

PS: Ceci est un billet Tetris, comprenne qui pourra… 

- Le cas épineux de la robe longue

La robe ultra longue… Bohème, bobo, beatnik à souhait, elle est annoncée comme incontournable pour cet été.

Oui. Bon. Certes. Mais décortiquons un petit peu tout cela.

L’année dernière, lorsque les « early adopters » ont commencé à se balader nonchalamment avec leurs robes qui balayent le pavé, j’étais sceptique. Oui, un peu comme la fosse, en moins profond peut-être.

Je n’arrivais pas à me dire que je détestais mais j’étais loin de trépigner d’impatience à l’idée de rejoindre leur communauté…

Je n’ai jamais été fan du super long, j’ai toujours trouvé que ça vieillissait, ne me demandez pas pourquoi, pour moi robe longue=dame d’un certain âge. Ca n’a ni queue ni tête mais parfois les préjugés ont la dent dure.

Et puis, arrive le moment où on commence à trouver un modèle joli. Puis un autre. Et puis on commence à y penser. Et puis on commence à se dire qu finalement c’est peut être pas si mal, porté.

Oui mais voilà, moi, je n’ai pas encore sauté le pas de l’essayage.

Premièrement, je n’ai pas encore suffisamment écumé les magasins qui pourraient déjà avoir reçu un ou plusieurs modèles de ce type là. 

Ensuite, je ne suis pas encore assez projetée dans l’été pour brûler les étapes à ce point. Car c’est véritablement LE vêtement d’été pour moi. J’ai encore un peu de mal à m’imaginer avec ce type de robe ailleurs qu’à moins de 500 m d’une plage de sable fin.

Mais je suis absolument persuadée que ceci ne va pas durer, Hell no! Et que d’ici peu, ici même, vous me verrez me trémousser devant l’objectif, tête coupée bien sûr, avec une robe assez longue pour faire d’une pierre deux coups:  me donner l’impression de ne pas avoir loupé LA grande tendance de cet été ET éviter de vous exposer une fois encore mes jambonneaux qui ne demandent qu’à être cachés par un long morceau de tissu bariolé. Car c’est quand même la bonne idée de la robe longue non? Cacher ce que l’on ne saurait voir?

 

Un petit aperçu de ce que j’ai pu voir ici et là comme modèles déjà disponibles:

Mango 

Jay Ahr

Kookai

Belair

La Redoute Création

Maje

 

La robe longue alors, envisageable ou même pas en rêve car vous êtes trop attachée à votre cargaison de robes baby dollées? 

Première robe en haut de l’article: New Look 

 

- Color me Bad

Ah la la, que celles qui trouvent à quoi fait allusion le titre m’accompagnent au purgatoire de la référence honteuse et du jeu de mot pourri. On est plusieurs, on loue un bus? UN AVION???

On l’a bien compris, pour la nouvelle saison qui s’annonce, on ne va pas échapper à la couleur. Elle règnera en maître dans pas mal de dressings si on en croit les prémisses de collections qui fleurissent dans nos échoppes préférées. 

Evidemment, la couleur n’est pas toujours facile à manier ni à maîtriser.

C’est pourquoi, pour les novices ou les frigides du too much, rien de tel que de la porter en accessoires pour pouvoir doucement s’y habituer et l’apprivoiser.

Je ne me considère ni spécialement comme une débutante ni comme une docteur ès color mais le fait est que récemment, j’ai eu envie de mettre un peu de couleur là où on ne l’attend pas forcément: à mes pieds.

Quand je dis couleur, je dis COULEUR hein? On n’est pas dans la palette de pastels de votre tante aquarelliste.

Je parle de jaune et de bleu, tous les 2 vernis histoire de claquer encore plus et d’exploser les mirettes de ceux qui baissent les yeux sur mes petits petons.

 

Sandales KG by Kurt Geiger

Ici, je les porte avec du collant coloré car ça n’est malheureusement pas encore l’été.

 

 

Compensées New Look

Mais je pense déjà aux beaux jours et à ma paire jaune portée pieds nus, les ongles peints d’un joli vernis…

Alors, ça vous dit un peu de couleurs dans ce monde de noir/navy/gris?