- I’m back!

f6232c08bfc3595049655fc4b280ae34.png

Hey oui! Je suis de retour de mes sublimement ensoleillées vacances sur la côte atlantique… Les Caraïbes à côté? Le pôle sud tellement le climat a été formidable!

Bref, un temps vraiment super bof pendant tout le séjour.

Le vrai bilan:

- 2 jours de vrai beau temps (sur 14! Génial non?)

- 2 kgs en plus sur la balance.

Bref, je ressemble à une baleine, ça tombe bien, apparemment c’est la mode! (Merci ELLE…)

Tout cela pour vous dire qu’à peine de retour et je me rue déjà sur mon web qui m’a tant manqué et.. sur les boutiques en ligne qui crachent leurs derniers atouts soldesques pour nous faire craquer!

J’avoue, je suis allée directement voir les chaussures, victime d’une surdose de tropéziennes/tongues/sandales ces 2 dernières semaines.

J’hésite pour l’instant entre 3 paires: 2  Gaspard Yurkievich (dont une qui me fait de l’oeil depuis 6 mois) et 1 Karine Arabian.

0460c12752b01da223b23543d95555f3.png
368831c2670d6a7f3876c34b697d705b.png

Voici celles que je reluque depuis des lustres: Des Gasparfd Yurkievich en daim taupe et vernis rose pâle, je les trouve à tomber et elles sont soldées à 85,50 au lieu de 285€, tentant non?

0f460067edf5f97238139b8551404321.png
dcf886c7251f29602326bbb4b752f145.png

Sinon un modèle d’une forme plutôt similaire mais en daim et cuir venis noir, Yurkievich également. Le seul petit bémol: le talon doré que j’ai peur de ne pas assumer. Soldées à 90 au lieu de 300€.

daf310ddc192f02a4453c33c36a37263.png
69a47c72b59c206e34af1d59ebe1a5fe.png

Enfin, ces salomés Karine Arabian en cuir rouille, superbes et d’une qualité irréprochable (Karine Arabian est vraiment LA référence niveau finitions, cuirs utilisés, originalité des modèles si chics et bohèmes en même temps..) Ils sont soldés à 119 au lieu de 395€.

Verdict?

Je craque? Lesquelles vous plaisent le plus et lesquelles sont les plus en adéquation avec mon style selon vous?  

 

- Qu’as tu donc dans ton panier?

c31bd9e1d5f5f9083f25f7863e3924df.png

Comme d’habitude, malgré le joli sac Comptoir des cotonniers acheté la veille de mon départ et sensé faire office de «trimballe serviette et tout le barda de plage», j’ai craqué au bout de quelques jours sur un panier tout ce qu’il y a de plus simple, au marché de Soulac sur Mer.
Son petit plus? La double anse en cuir naturel : une courte pour le porter à la main et une longue pour le porter à l’épaule.
Mais qu’as tu donc dans ton panier Punky b ?
Non pas du fromage de chez Morel (on a les références qu’on peut!), mais le strict minimum pour aller glandouiller sur le sable fin :
– Une grande serviette éponge marron (ne la cherchez pas sur la photo, elle sèche)
– Un grand foulard/chèche/paréo beige en coton froissé qui comme son nom l’indique me sert à peu près à tout
– Une pochette en coton qui contient ma crème solaire spéciale visage indice 30 (Solar Expertise de L’Oréal), mon vaporisateur de crème indice 20 (Séphora, génialissime, une odeur à tomber et une crème non grasse, la bonne surprise de cet été côté crème solaire) mon baume pour les lèvres au miel du Body Shop et un petit brumisateur Avène, qui ne m’a pas encore franchement servi vu le temps plus que capricieux depuis mon arrivée.
– Mes lunettes de soleil Costume National (trouvées sur les marches d’une église l’année dernière, un vrai miracle fashion) et leur étui brodé Punky b (non, je ne suis pas encore mégalo, c’est un cadeau « clin d’œil » de ma sœur, tout simplement)
– Indispensable : le roman (je suis une vraie boulimique de lecture pendant les vacances, mon record s’élève à 6 romans pour 2 semaines) En ce moment je termine « L’homme qui voulait vivre sa vie », de Douglas Kennedy, j’ai « Les désarrois de Ned Allen » du même auteurs qui attend sagement son tour.
– last but not least : le supplément tendances automne hiver 2007-2008 de l’Officiel, que je dévore comme à chaque fois. Ma référence en la matière.
Résultat : je bouillonne d’idées de billets que je vous livrerai dès mon retour, à la fin de cette semaine! J’avoue, j’ai presque hâte, vu le temps…

- E2 et moi

a1af71a148fd849fd4cb18d02b3e3669.jpg
ce52bfa5dc542c19790e7bae43ae99d4.jpg
Je me doutais bien que le temps pourri de début Juillet (et de Juin également) n’allait pas disparaître du jour au lendemain sous prétexte que je posais un orteil sur le sable.
Je me doutais également, pessimiste que je suis, que les 2 magnifiquement ensoleillées premières journées de mon séjour n’allaient pas forcément être à l’image du reste.
Quand on vient sur la côte atlantique, on SAIT parfaitement que quoi qu’il arrive, on ne va pas passer ses journées et encore moins ses soirées vêtue d’un simple bout de lycra.
Enfin, on est sensé le savoir, surtout quand on y vient presque chaque année depuis plus de 20 ans.
Comme d’habitude, j’ai préparé mes affaires en fantasmant sur un temps ensoleillé présent chaque jour.
J’ai pris environ 47 tops (loose ou pas) 25 robes et 34 shorts. Par contre : les grands absents de ma valise sont sans conteste les pulls, que j’ai mystérieusement oubliés.
Je me retrouve bêtement avec mon gilet loose Mango à manches courtes (inutile quand il fait  vraiment froid, je confirme) un gilet Naf Naf gris perle que j’adore mais qui a également des manches courtes (cherchez l’erreur) et un unique gilet manches longues Vanessa Bruno en coton, ravissant de légèreté et donc absolument pas suffisant non plus.
En bref, je suis une gourde, on avait bien compris.
Par chance, j’ai tout de même eu la présence d’esprit d’emporter ma petite veste militaire, customisée par E2.
Quel bien m’en a pris !!
Je suppose que je ne suis pas la seule à avoir, il y a quelque temps déjà, complètement bloqué sur le sublime trench Ramosport, bousculé de la plus réussie des façons  par le duo E2.
Bien évidemment, j’étais beaucoup trop fauchée pour me l’offrir mais il était resté dans un petit coin de mon cerveau, attendant son heure venir.
Et puis je suis tombée il y a peu de temps sur cette veste militaire, « rivetée » par mon duo de customisateurs chouchou, et multi bradée sur la Redoute.
Bilan : je suis fan !
C’est selon moi, un vrai basique à avoir dans chaque garde-robe.
Elle est toute légère et souple (le made in China y est certainement pour beaucoup j’en conviens) mais les œillets savamment ajoutés par E2 sur le col et les bords lui donnent un côté rock et travaillé qui la sauvent complètement et la rendent hautement désirable.
Elle est géniale sur ma ribambelle de slims, étonnamment chic complètement fermée et ceinturée haute sur un jean large, juste ce qu’il faut de décontractée soft sur mes petits shorts, bref, une vraie acquisition qui me comble!
Par un temps comme j’en ai un ici, elle fait figure de messie, ma veste E2.

Veste militaire E2, 18€ sur les Aubaines de La Redoute.

PS: Il a suffit que je me plaigne un peu pour qu’on ait un temps digne de l’été aujourd’hui! La veste: au placard! (jusqu’à ce soir.. ;)