- Urbanïte aigüe

Tous les jours ou quasi, les blogueuses (dont je fais partie) reçoivent des emails liés à la lecture de leurs blogs.

Il y a plusieurs thèmes récurrents.

Souvent, lorsque l’email vient d’une lectrice, c’est pour demander une info, un conseil, un avis sur telle ou telle fringue et j’en passe.

Parfois, ce sont des demandes un peu plus « gonflées » mais je préfère les passer sous silence sinon on a pas fini (de rigoler).

 

Et puis, de temps en temps, on reçoit un email qu’on relit 27 fois pour être sûre qu’on a bien compris.

 

On cherche où est le piège (car la Punk a la parano plutôt facile) et puis finalement, on en vient à cette conclusion toute bête: y’a pas de piège.

 

La lectrice, elle est juste gentille.

Hier, j’ai reçu cette proposition que je ne peux m’empêcher de vous copier-coller.

Morceau choisi:

 

« Je suis fan de la marque américaine Urban Outfitters dont tu parles de temps en temps.

Malheureusement le site américain n’est pas accessible pour les pauvres frenchies que nous sommes.

Sauf que… depuis que j’ai découvert cette marque à NY, je trouve toujours des moyens pour faire livrer chez quelqu’un aux US qui va passer quelques jours en France en qui ramènera le précieux colis.

Cette fois c’est ma copine de Boston qui va réceptionner le colis et me l’envoyer en France.

Donc si tu veux ajouter à ma commande quelques pièces, ce serait une manière de te remercier pour cette lecture que tu m’offres (que tu nous offres) au fil des semaines »

 

Et là, je me dis: « Ange ou démon? »

 

Ange car la proposition est absolument adorable voire quasi impossible à refuser.

 

Démon car je me dis « Est-ce bien raisonnable de me jeter dans les bras de L’Urban américain, l’habituellement inaccessible? »

 

Evidemment, comme vous me connaissez un minimum (pour la plupart d’entre-vous), vous vous doutez qu’à peine la lecture de cet email terminée, s’en est suivi d’un épluchage en règle du site d’Urban Outfitters.

 

Et là, c’est le drame.

Je ne sais que choisir.

 

Non seulement le choix est immense, les photos sont belles et donnent envie, le dollar est toujours aussi bas et les prix plutôt riquiquis.

 

Voici les pièces qui me tentent le plus.

 

Robe chemise western

 

Mini robe chambray

 

Robe chemise Vichy 

Foulard fleuri

 

Combishort

 

Foulard multi frangé

 

Vous m’aidez à choisir? Please, please, pleaaaaaaaaase?

 

PS: Merci Marine pour ta proposition indécemment adorable! 

 

EDIT: Je viens de me souvenir (Alzheimer, quand tu nous tiens) que j’ai ceci dans mon dressing…

 

 

 

Je vais peut être oublier le combi-short bleu qui risque de faire un peu double emploi finalement… Non?

 

 

 

- Le monde est (Heim)stone

855974491.jpg

 
Quand j’ai découvert Heimstone il y a environ 1 an, j’ai compris que j’avais plutôt intérêt à mettre cette marque dans un coin de ma tête et ne pas trop y penser.

Pourquoi? 

Trop dangereuse. 

Des silhouettes trop obsédantes pour être honnêtes, trop entêtantes pour que je garde ma santé mentale en face de créations qui compilent tout ce que j’aime.

Je veux parler de cet esprit résolument rock et brut associé à un côté ultra féminin voire même enfantin, de la robe courte et ample, un mélange de matières précieuses et simples à la fois, des clous, des zips, du cuir, de la soie…

Bref un cocktail hautement désirable qui ne pouvait que me parler et me parler très très fort pour que je l’entende bien, moi la moitié sourde qui n’ouie que quand elle en a vraiment envie.

Message reçu 5 sur 5 les filles, c’est bon, j’ai compris je rends les armes.

Oui, je dis « les filles » car le duo aux manettes d’Heimstone est composé de 2 jeunes femmes qui se sont rencontrées chez Michel Klein et ont décidé de lancer leur marque de bijoux puis de s’aventurer dans les vêtements, pour notre plus grande joie. 

 

 

A voir leur minois, on se dit que décidément, certaines personnes sont plutôt gâtées dans la vie. Talent+beauté+succès: qui ne rêve pas de cumuler ces 3 ingrédients?

 

En tout cas une chose est sûre: la collection été Heimstone est une véritable pépite.

 

En voici un aperçu plutôt convaincant, mais je ne saurais trop vous conseiller d’aller faire un tour sur leur site mais également pour celles qui en auront l’occasion dans leur boutique, au 23 de la rue du Cherche midi, dans le 6ème arrondissement parisien,  adresse que je risque de mettre dans mon GPS perso plus tôt que je ne l’avais prévu.

 

 

Sur ce, je vais me mettre à économiser, économiseeeeeeeeeeeeeer. Il en va de ma (piètre) santé mentale.

775488360.jpg

 

2120292491.jpg
 
2125337363.jpg

 
1148230062.jpg

 

 

- Elle a les yeux Revolve(r)

Naïve.

Inconsciente.

Crédule.

Bonne poire.

Voici quelques qualificatifs qui me caractérisent plutôt bien aujourd’hui.

Pourquoi?

Voici l’histoire, en court, de préférence.

Enfin en moins long que le temps que j’ai passé à voguer (ma galère) sur le site RevolveClothing.com.

 

Jusqu’à ce matin, je n’avais jamais vraiment parcouru ce site sur lequel j’étais pourtant maintes et maintes fois tombée, en googlisant certaines de mes marques favorites.

 

Vanessa Barrantes par exemple, vous vous souvenez? Ma robe-obsession finalement reçue et adorée?

 

Bref, chez Revolve Clothing, ils en ont du Vanessa Barrantes… Et du Filippa K... Et du By Malene Birger… Et du Anna Corinna… Et plein d’autres jolies marques qu’on ne connaît pas forcément bien, ici, en France, mais qui sont plus que séduisantes, il n’y a qu’à voir les pièces vendues sur le site…

 

Je commence à parcourir les pages du site, repère des modèles puis me dis (bien mal m’en a pris!): « Et si je commençais par leurs produits soldés avant de m’attaquer au reste? Comme ça je proposerai quelques bons plans à mes lectrices chéries, elles aiment bien les bons plans mes lectrices… »

 

6 heures.

 

J’ai passé 6 HEURES à regarder les pièces soldées.

Pourquoi?

Parce qu’il y a 105 pages de robes, sacs, chaussures et autres filloteries plus jolies les unes que les autres et tout est soldé de chez bradé!

 

Je ne vais pas pouvoir vous montrer toutes les images que j’ai pu sélectionner pendant les heures passées sur le site sinon l’article ferait 12 kms de long mais voici un aperçu de ce que vous pourrez trouver sur Revolve Clothing, dans la rubrique « Sale » (soldes…)

 

Comme le dollar a rarement été aussi bas… Tant qu’à faire, on ne va pas se faire prier!

Si je vous dit, en plus, que la livraison est gratuite pour toute commande de 100$ ou plus? (64€) 

 

Robe Abaeté, soldée à 182$ (117€) 

 

 Anna Corinna City Tote,  soldé à 294$ (190€)

 

Robe H Fredriksson, soldée à 110$ au lieu de 440$

 

Robe Jill by Jill Stuart, soldée à 163$ 

 

Robe Jovovich-Hawk (très Marni) soldée à 235$

 

  Robe Vanessa Barrantes, soldée à 174$

Robe Vanessa Barrantes, soldée à 174$

 

Robe Vanessa Barrantes, soldée à 94$ 

 

Robe Wayf, soldée à 91$