- Encore???

s7300450.jpg
Oui, j’avoue. Encore.

Encore quoi?

Encore un jean large.

Maladif? Oui, peut être.

Mais c’est pourtant simple: tant que je n’ai pas trouvé LE modèle qui me fasse complètement oublier ma quête, je continue. Ca n’est pas plus compliqué que cela.

J’en ai acheté 2 la semaine dernière vous dites?

Exact. Mais il s’avère que j’ai fini par rendre le LTB.

Trop grand, trop long, pas envie de faire un ourlet, pas assez séduisant...

Séduisant? Le jean est tellement mon vêtement préféré que j’ai besoin de le fantasmer un minimum. Non, je n’exagère pas.

Renflouée de quelques euros grâce à mon délestage de LTB, alléchée par mon accolyte pas anonyme du tout, je suis allée voir « le Pénélope ».

Oui, « le Pénélope » comme ils l’appellent affectueusement chez Mango. Le jean large dessiné (mais bien sûr!) par les soeurs Cruz pour l’ami ibérique, second du nom.

Bêtement, j’avais jusque là refusé tout net d’aller voir la collection des « calientes » Monica et Penelope.

Ras le bol des collaborations au rabais entre les marques plus ou moins cheap et des pseudos célébrités s’improvisant stylistes sur un malentendu (et pour une rondouillette somme d’argent, cela va sans dire…).

Et finalement, j’ai ravalé ma fierté (super mal placée pour le coup), et j’ai essayé la bête.

La bécasse qui essaye la bête, ça en fait une sacrée ménagerie en cabine! Ok, c’est nul.

Résultat: le jean est canon. Vraiment. Et utra flatteur pour la silhouette.

Il est long mais pas exagérément, bien brut comme j’aime, un joli pli sur le milieu, des surpiqûres, de jolies poches, bref, il est top.

penelopejeans.jpg

Tout cela pour 54,90€. Acceptable, non?

Sinon, ça n’est pas sans une émotion certaine que je vous annonce que je vous abandonne dès demain pour quelques jours.

Où vais-je? Je crois que vous le savez toutes: à Londres! De jeudi à dimanche, je pars en goguette avec ma copinette.

Puis j’enchaîne sur 2 jours à Paris pour de jolis projets dont j’aurai l’occasion de vous reparler.

Tout cela pour vous dire que vous allez drôlement me manquer… Si, si! On s’attache mine de rien!

Alors je vous promets de revenir avec mille anecdotes croustillantes à vous raconter et un butin fringuesque DU FEU DE DIEU à confesser!

Deal? Deal!

See you soon!

- Y’a plus de saison!

_mg_2961.jpg

Vous souvenez-vous de mon billet sur l’urbanisme aïgu de l’anglais Urban Outfitters et ses fins de soldes monumentalement intéressantes?

Vous vous doutez bien qu’un plan pareil, ça se partage, ok, mais on en profite pour soi également. Y’a pas écrit bécasse là non plus…

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il en faut beaucoup plus pour me décourager qu’une vulgaire soit-disant appartenance à telle ou telle saison pour m’empêcher d’acquérir un vêtement. Beauuuuuucoup plus!

Evidemment, je ne vais pas porter de doudoune en été. Toujours pas écrit bécasse…

Par contre, une petite robe d’une de mes créatrices préférées, là, je ne dis pas…

Surtout qu’en automne, quoi de plus simple que de réchauffer une petite robe légère?

C’est l’affaire de pas grand-chose: une paire de collants opaques, un foulard, une grande écharpe, un gilet en grosse maille bien chaud…

Un sous-pull? Pourquoi pas? j’en ai des wagons.

Alors forcément, lorsque j’ai l’occasion de me payer 2 robes Vanessa Bruno pour la moitié du prix magasin d’une seule des deux robes, je fonce.

Puis je prie.

Pour qu’elles m’aillent.

Qu’elles me plaisent.

Qu’elles ne soient pas qu’un vulgaire achat irréfléchi, alléchée par le bon plan évident que représentaient ces 2 Vanessa Brunoseries.

Et puis enfin elles arrivent.

Et je les aime instantanément.

Même portées le plus simplement possible, ça fonctionne.
Collection été? Who cares? Pas moi en tout cas. Je m’en accomode très bien.
Pas de coup d’éclat ni de « putsch fashion », beaucoup de simplicité dans les silhouettes présentées aujourd’hui, j’en conviens.

Mais je me délecte déjà de mes futures associations, leur sobriété évidente permettant de glisser joyeusement sur la pente de la fantaisie…

Tout cela pour vous dire, mes mignonnes, que les fins de séries, les fonds de tiroirs saisonniers etc, si c’est bon pour moi, c’est bon pour toutes les fashionistas!

_mg_2980.jpg

_mg_2989.jpg

PS: Pour celles qui seraient intéressées, je vais mettre sur Ebay mon sac Vanessa Bruno Athé en cuir vernis… C’est ici. _mg_2966.jpg

- Chanelisant? Non, Fonellisant!

img_2887.jpg

En allant « 3 J »ir la semaine passée, je vous avais informés que plusieurs jeans larges j’avais trouvé.

Jusqu’ici, point de secret.

Une photo des bêtes portées, vous avais-je promis, voilà c’est fait!

Ce modèle-ci est le cochonou*.

_mg_2852.jpg

_mg_2855.jpg

Le LTB n’ayant point encore d’ourlet, il était juste pathétique de vous le montrer.

Trève de mauvaise rime car je me fatigue moi-même.

En ce fameux jour de 3 J, je suis tombée en arrêt devant une simplissime veste, « Caban » de son prénom, qui avait tout d’une grande!

Ce type de vêtement peut paraître peu séduisant.

Très basique, ni masculine ni franchement féminine non plus, elle arrachera peu de cris de joie à la fashionista lambda.

Oui mais voilà, le basique, moi, j’aime ça. Surtout quand il s’accorde si bien avec cochonou, mon nouveau chouchou.

img_2890.jpg

Lorsqu’en plus en rentrant chez moi, je tombe sur cette photo de Fonelle, immortalisée par ma Garancialist, je ne peux qu’être fière de mon achat!

fonelle.jpg

Alors, Fonellisant ce petit caban?

Bien charmant au demeurant, enfin de mon point de vue, tout simplement.

Caban Avant-Première aux Galeries Lafayette: 54,90 au lieu de 80€.

Photos 1 et 4: Jean Naf Naf*, marinière Max Azria pour Carrefour, sautoir H&M homme et collier Isabel Marant.

Photos 2 et 3: écharpe Sandro, boots vertes Paul&Joe.