- Comme une envie de couleurs…

e79415f1ff170d46a5b67d6269a19014.jpg
e151eb45bd0d9bb61b2ffc6c511ab79b.jpg
16170550972ec711d86b936430104c55.jpg

Pour celles qui, comme moi, auraient craqué sur la photo de ces sublimes salomés colorées, immortalisées sur le Café Mode de notre Géraldine nationale, je les ai trouvées à la vente!

Où? Sur Asos.com pardi! Mon site anglais adoré!

Par le plus grand des hasards, en regardant les chaussures soldées, je suis tombée sur le fameux modèle signé Eley Kishimoto.

Elles coûtent encore relativement cher (voire même très cher pour les petites bourses ou celles mises à mal par les soldes):180€ au lieu de 265€. 

Chères peut être, mais quel investissement! Une paire qui ne sera pas vue sur toutes les modeuses, loin de là! 

 

- Pour le « loose », c’est par encore perdu!

163cf218a3501c2bbbfc47415abaf71f.jpg
b2b19702e3d35d96993f9ffb8a64a33e.jpg
345dce279f8a7617247ca3763a5f9ae1.jpg

Pour celles qui n’auraient pas encore mis la main sur un tee shirt loose digne de ce nom, j’en ai ajouté un à ma collection qui tient plutôt bien ses promesses!

J’étais en vadrouille avec ma minisushi sous le bras et BAM, je suis tombée nez à nez avec notre nouveau meilleur ami, chez Mango.

Il a tout ce que je recherche: le col V assez profond, la bonne longueur (il faut vraiment qu’il dégouline sur les hanches en ce qui me concerne) et cherry on the cake: les petites manches retroussées!

Soldé à 5,95 euros, que demande la modasse… 

- A la ville comme à la plage

J’avoue qu’à J-7 avant mes 2 semaines de vacances bien méritées, je commence sérieusement à réfléchir à ce que je vais emporter dans mes bagages.

Le but: pour une fois dans ma vie voyager « light » et ne pas prendre les 3/4 de mon dressing (j’ai toujours peur de manquer de quelque chose!)

Et comme à chaque fois, je ne mets pas le quart de la moitié de ce que j’ai emporté!

J’ai donc envie de me composer des petits looks simples, qui s’adaptent aussi bien à la plage qu’à la « ville » (traduction: la petite station balnéaire adorable en Gironde dans laquelle je me rends presque chaque été, ma madeleine de Proust à moi).

Ces 2 essais me paraissent tout à fait convenables:

add03d9d0c2b055658567b83b65c1692.jpg
51c7c9636dd94945afbfa58ea4e52f99.jpg

A la plage: Top COS blanc, short loose Mango taupe clair, tropéziennes dorées Les Tropéziennes, lunettes Printemps, collier Isabel Marant

a500ab42086913d307f838dd3e42ad42.jpg

A la ville: Top rayé Mango, short et ceinture Comptoir des cotonniers, ballerines André, lunettes Costume National, collier Les Bijoux de Sophie.

 

La bonne nouvelle: je troque mes ballerines contre les tropéziennes et mon look ville se transforme en look plage. Et inversement!

En plus, le doré discret des Tropéziennes permet de les sortir sans souci le soir pour aller boire un petit verre (ok, après la glace à 7 boules, j’avoue…)

Je suis peut être enfin sur la bonne voie pour voyager léger, qui sait? 

Léger au niveau de la valise, oui. Parcequ’au niveau des calories sur place, c’est loin d’être gagné!