- De COS à effet

Mon appareil pour décharger les photos étant définitivement out of order, je vais vous faire patienter avec un aperçu de la nouvelle collection de nos suédois préférés, version COS (Collection Of Style).
Je vous ai déjà copieusement abreuvé de mes litanies dythirambiques sur COS, la griffe « haut de gamme » lancée par H&M. J’y ai d’ailleurs fait plusieurs raids le printemps dernier qui m’avaient confortée dans mon jugement: COS c’est vraiment bien.

Effectivement, pour les amoureuses des couleurs chatoyantes, des imprimés psychédéliques, des fioritures et kawaiieries diverses, leurs pièces risquent de vous ennuyer sérieusement, pour ne pas dire rebuter définitivement!

Chez COS, sont à l’honneur les basiques, les coupes faussement simples, les non-couleurs (avec tout de même quelques pièces plus flashy dans les coloris phares de la saison en cours).

Ce sont des vêtements à « décoincer », à associer à des pièces plus « légères », moins rigides visuellement parlant.
Je reste persuadée que COS peut devenir incontournable pour les modeuses européennes, si la marque se décide enfin à lâcher un peu de lest dans sa stratégie  » plus c’est rare, plus c’est désirable ».

Franchement, aucune boutique à Paris, comment doit on le prendre? La France n’est pas assez bien pour COS?

Ok, j’ai la chance d’habiter tout près de la Belgique donc la petite virée shopping à Bruxelles n’est pas insurmontable pour moi. C’est même l’occasion d’aller « friter » et « gaufrer » entre copines, n’est ce pas les filles?

Tout cela pour vous dire que l’aperçu que j’ai eu de la nouvelle collection sur leur site me parle.

Non pas que j’adhère spécialement à l’austérité évidente qui se dégage des clichés (pourtant magnifiques et sobres) ou au positionnement de la marque en général.

Mais je reste persuadée que, bien accesoirisées, ces pièces sont dignes des lignes abordables de certaines des grandes griffes européennes.

Voici une petite sélection des vêtements et accessoires qui ont un véritable potentiel à mes yeux (toujours les imaginer décomplexés par des pièces ou accessoires plus joyeux, pour celles qui sont définitivement réfractaires à un esprit très « Jil Sander »).

image-10.png

Les derbies très masculines associées à la robe ultra simple et aux collants opaques.

image-13.png

La chemise façon « Tuxedo » que j’imagine associée à un pantalon large taille haute.

image-14.png

La robe pull avec laquelle il faudra compter une fois encore cet hiver. Une paire de collants opaques, des bottes vintage, une tenue casual confortable juste sexy comme il faut sans tomber dans la caricature.

image-15.png

L’écharpe en cachemire, incontournable. Le plus? Son petit prix aussi doux que l’écharpe: 39€.

image-18.png

image-17.png

Les sacs, on n’aime ou pas leur côté un peu strict teinté de vintage. J’aime leur inspiration « Chloé » sans être du plagiat.

image-19.png

Le sautoir en cuir, épuré, chic sans en faire trop.

image-20.png

image-21.png

image-22.png

Ne surtout pas oublier d’aller piocher dans les accessoires pour homme: les écharpes rayées et les gants de pilote so Karl par exemple, si les tailles commencent au S, c’est jouable pour les « petites mains ».

- En panne

image-2.png

Petit souci technique, impossible de décharger les photos que j’ai à vous montrer, je ne pourrai pas poster aujourd’hui.

En attendant, « it’s wedding day », j’ai finalement changé mon fusil d’épaule et je porterai ma robe Trend H&M, achetée fin Mai, que je n’ai pas encore pu étrenner avant aujourd’hui.

Bon samedi à vous toutes!

PS: Oui, j’en profite pour vous montre THE RING, la bague Pomellato de mes rêves…

- Quand Bali rencontre Punky

punk10.jpg

Bali et Punky, c’est un peu bonnet blanc et blanc bonnet! Toujours la CB au vent pour courir les bons plans! Alors quand il y a rencontre au sommet, même si ce ne sont que 2 jours et bien ça saigne. A blanc.
Je vous avais promis moulte photos de mes dernières frasques modesques, je vous avais également promis des photos de mes fauves hors de leur cage.

Tant qu’à faire, d’une pierre faisons deux coups!

Quoi de plus agréable que de tenter de mixer ses dernières acquisitions ensemble et de se rendre compte que oui, ça fonctionne bien.

Je vous avais parlé de cette association prometteuse qui me faisait tant saliver: le fauve avec le faux noir ou le gris.

L’essayer c’est l’adopter! Les 2 cohabitent de manière tout à fait réussie: le faux noir calmant le feu du fauve, le fauve donnant du pep’s au faux noir. Gagnant-gagnant!

Sinon rien de bien innovant, mais des silhouettes faciles à vivre, obtenues en mixant mes nouveautés avec mes bons vieux basiques: le slim qui n’est pas encore mort, le jean large, quelques foulards et le tour est joué.

punk2.jpg
Liquette Vanessa Bruno, foulard H&M homme, collants gris H&M, escarpins Isabel Marant.

punk3.jpg

Robe noire Vanessa Bruno, collants et sautoirs H&M, escarpins Isabel Marant

punk5.jpg

punk4.jpg

Robe Isabel Marant, écharpe Sandro, collants et sautoirs H&M, bottes Zara

punk6.jpg

Tee shirt The Cobra Snake (modèle d’Août), gilet Comptoir des cotonniers, foulard Mango, jean Zara, escarpins Isabel Marant

punk7.jpg

punk1.jpg

Gilet « Aktarus » (franchement il fait trop Goldorak non avec ses volants sur les épaules!) Vanessa Bruno, pull rayé Comptoir des cotonniers, foulard H&M homme, slim H&M, escarpins Isabel Marant

punk8.jpg

punk9.jpg

Tee shirt I love NY, paletot Isabel Marant, foulard Zara, sautoir pomme New Look, slim et gants H&M, escarpins Isabel Marant.

NB: A part les bottes Zara, le slim H&M, le foulard H&M homme et les différents sautoirs, RIEN n’a été acheté hors soldes ou prix ultra bradés. Et quand je vous dis bradé, on est bien loin du compte tellement c’est indécemment bas! Pas de soldes presse non, rien que du fouinage Punkybien! Qu’on se le dise…

Photos: David Laurent