- C’était dur… mais c’était bien!!

medium_cover_low.jpg

Juste quelques mots pour vous dire que le shooting mode s’est très bien passé hier.

Néanmoins, j’ai quelque peu flippé pendant toute la journée pour de multiples raisons:

– je suis une flippée-née

– je n’avais pas choisis la plupart des modèles pour le shooting, les bureaux de presse avec lesquels je devais travailler étant dépouillés à cette période (des shooting un peu partout forcément c’est un peu la période où les magazines commencent à montrer les collections printemps  été)

– ce que j’avais reçu n’était donc pas franchement dans mes goûts, donc beaucoup plus difficiles à assortir, plus difficile à « scénariser » dans le décor, moins inspirant tout simplement

– les tailles étaient pour la plupart gigantesques, absolument pas adaptées à notre petite brindille Morgane, mannequin adorable, jolie et tellement facile à vivre.. un régal!!

– le shooting était prévu en lumière naturelle, car le lieu et le thème s’y prétaient complètement: parfait au départ mais vers 15h, plus de lumière quasiment, gros coup de stress car seulement 3 silhouettes shootées sur 7! Heureusement la lumière fût à nouveau quelques temps après OUF! 🙂

– Morgane notre brindille nous a fait un petit malaise vers 16h. Normal quand on pense qu’elle était levée depuis 5h du matin, s’était frappé 3h30 de train, et n’avait presque rien mangé depuis (malgré les provisions que nous avions sur place, nous ne sommes pas des bourreaux, loin de là!)

Enfin voilà. finalement tout s’est bien déroulé. Ca ne sera pas la « série mode de la mort qui tue », car trop peu de vrais coups de coeur pour les silhouettes portées. Mais, je pense, une très jolie série, très bien mise en valeur par Morgane que je remercie encore pour son sérieux, son investissement personnel, sa bonne humeur. Bref une fille très facile à vivre comme on voudrait en avoir sur tous les shooting!

Promis je vous poste quelques photos, d’ambiance sur place (j’ai pris quelques clichés) et peut être en avant-première, quelques photos de la série mode, dès qu’elles seront montrables. 

PS: la photo qui illustre ce post est une photo de notre mannequin Morgane, que nous avions shootée en décembre pour une couverture de magazine. 

 

- Punky b devient une femme: la voie toute tracée de la mémérisation

medium_blackandarabian_edited-1.jpg

Oui. C’est moi. Cette fille en noir, jupe genou à plis plats (j’adore les plis plats) col roulé fin manches ballons (j’ado… oui vous le savez déjà) collants opaquissimes, ceinture marron taille haute ET: mes escarpins ADULéS Karine Arabian marrons.

Non, je n’enterre personne aujourd’hui, pourquoi?

En fait, j’avais une envie de classicisme aigü ce matin. Pourquoi?

– Peut être parceque j’ai rendez-vous chez Celine (oui, la griffe chicissime non pas ma vieille copine de classe de l’année dernière) pour peaufiner les derniers détails de la série mode que nous shootons demain. 

– Peut-être parceque j’avais envie d’étrenner ma nouvelle jupe à plis plats.

– A moins que ça soit SURTOUT pour avoir l’occasion de porter mes escarpins chéris, auxquels je voue un véritable culte et cela pour de multiples raisons:

medium_DSC00142_edited-1.jpgIls sont beaux.

Ils sont intemporels (Karine Arabian se fiche bien des modes, elle suit ses envies…)

Ils sont d’une qualité indescriptible.

Et malgré leur talon de 8 cms, ils sont d’un confortable qu’aucune paire de chaussures ne m’avait jusqu’alors apporté. J’ai l’impression d’être en charentaises montées sur échasses. Description peu glamour mais ô combien représentative du délice de confort de mes petites amours…

Alors Punky b: en voie de mémérisation ou en phase de sursaut chic?medium_DSC00145_edited-1.2.jpg

 

PS: non, je ne bosse pas  UNIQUEMENT avec Celine pour TOUTES mes séries mode (pour celles qui me lisent et savent que j’ai déjà collaboré avec eux) mais je dois récupérer une ou deux pièces pour compléter  ma sélection beaucoup plus Belge (Branqhuino, Margiela, Verbeke etc.. pour les initiées.. je vous ferai tout un topo là dessus après le shooting)

- Paresseuse MAIS coquette, faut pas pousser non plus…

medium_benefit.2.jpg

Je suis une incorrigible paresseuse. Pour celles qui me lisent depuis longtemps, ne parlons même pas de celles qui me connaissent en vrai, ça ne sera pas le scoop de la journée.

Le moins j’en fait, le mieux je me porte.

Oui mais voilà, je ne supporte pas d’être trop moche quand même. Jusque là, tout est normal, j’en connais peu qui savourent le fait d’être laides!

A 30 ans (et même à 26, ou même moins, je vous vois venir les Balibulle et autres Rosalie) on ne peut plus franchement se dire « c’est pas grave, je ne me maquille pas aujourd’hui, j’ai trop la flemme, de toute façon j’en mets tellement peu que personne ne verra la différence. ET BIEN SI!! Même si on en fait peu, le peu fait TOUT!

Alors la paresseuse que je suis a quand même quelques basiques, qu’elle utilise tous les jours, sauf dérogations accordées les jours de « larvage aigü sur le canapé, l’ibook sur les genoux, à parcourir la blogosphère mode des copines, que si elles me voyaient elles m’enlèveraient direct de leurs liens tellement je ressemble à rien »).

Des détails? un pyjama calvin klein (quand même) parme à rayures, un tee shirt a message pathétique « 100% fashion victime » rose (LA HONTE) et mon sweatshirt à capuche fushia du Compoir que j’ai depuis 42 ans qui est devenu comme une seconde peau. Voilà à quoi ressemble une Punky b en friche chez elle…

Je m’égare là peut être? Oui bref, mon but était de vous faire un topo sur mes incontournables produits de beauté, les jours où la paresse est là (elle est omniprésente), mais où il faut assurer quand même un minimum de présentabilité!! tout à fait j’invente des mots moi aussi!! non, n’insistez pas, je ne me présenterai pas aux élections présidentielles…

Le but: avoir l’air naturellement naturelle, fraîchement fraîche, absolument pas maquillée ou à peine. Genre « ouah t’es super bien comme ça alors que t’es même pas maquillée!! » Ben si, justement, mais faut laisser croire que non.

La base: ma crème de jour: Superdefense de Clinique, j’ai suivi les conseils des bloggeuses. Je ne regrette pas, elle est top. 

medium_fondde_teint.2.jpgLe teint:

Le fond de teint: Color Clone d’Helena Rubinstein. Imperceptible, d’une discrétion hallucinante et pourtant, quand il n’est pas là, c’est vraiment pas pareil!! Bref, pour celles qui aiment le naturel et ne sont pas fan de fond de teint, celui ci devrait vous faire changer d’avis.

Anti-cernes: LE produit ultime. Sans lui, même pas je songe à me montrer. Alors je prends soit select moisture cover de MAC, soit le reste de mon baton magique de feu Stéphane Marais…. Je ne me remettrai jamais de la mort de sa marque de cosmétiques… 

Le teint est presque fait, il ne manque plus que le petit plus: le blush qui donne le côté jeune fille en fleur que j’aime tant.

Alors pour moi c’est

– soit Benetint de Benefit: fait instantanément monter le rose aux joues et tient vraiment bien (à acheter dans sa version nomade, le fameux Pocketpal avec d’un côté benetint et de l’autre l’embout gloss pour celles qui comme moi l’utilisent aussi sur les lèvres)

– soit un blush rose MAC; ou encore un Prisme again de Guerlain

Comme ceci est un cérémonial de paresseuse: il ne reste plus qu’un petit coup de brosse de mascara à passer, l‘Inimitable de Chanel en ce qui me concerne, un trait de khôl noir Bad Gal de BENEFIT les jours où je n’ai pas trop les yeux fatigués (rien de pire que du khôl un jour de décrépitude visagesque… croyez moi…) et la touche finale: un petit passage de gloss légèrement coloré (le nouveau gloss sephora ultra-brillant est canon, il ne coûte rien du tout, tient longtemps et sent la fraise des bois! miam!! Prenez- le dans sa couleur corail ou orangé, ça donne un effet bonne mine qui va à absolument toutes les carnations.)

Voilà c’est tout. Et vous? Vous avez des petits produits qui font toute la différence?medium_gloss.jpg

photographe bebe comment bien s'habiller personal shopper paris