- When Ana meets Punky

Celles qui me suivent « vraiment » savent que c’était en projet depuis presque une demi année déjà.

Je l’avais évoqué en quelques mots lors de mon interview vidéo pour Oh my cream, à la fin, en petit « teasing »… 😉 (je vous mets le lien ici, pour celles qui ne l’auraient pas vue)

Des collab’, on peut dire que j’ai eu la chance d’en faire un bon nombre depuis que j’ai lancé le blog il y a 11 ans!

Des plus grosses marques (Minelli, La Redoute, Les Galeries Lafayette, Ba&sh, Vestiaire Collective, Close pour Monshowroom…) aux plus confidentielles (Adeline Affre, quoi que, elle ne l’est plus, confidentielle, ma petite Adeline, loin de là!) j’ai eu des opportunités géniales de pouvoir créer des pièces voire même des collections capsules.

C’est certainement les expériences les plus enrichissantes créativement et humainement que j’ai pu avoir ces dernières années et rien ne me plaît plus que lorsque je peux mener ce type de projet à bien.

Evidemment, lors de ces collaborations, les choses ont tendance à se passer différemment en fonction de la structure avec laquelle on travaille.

Et en ayant un peu tout testé (des plus grosses aux plus restreintes) je sais que rien ne vaut un vrai rapport de proximité avec un vrai humain.

Et c’est exactement l’histoire que je vais vous raconter aujourd’hui.

Une vraie histoire avec une vraie fille au talent aussi grand que ses rires dans son petit atelier lors de nos réunions au sommet! 😉

C’est grâce à mon amie Saskia que j’ai connu Anne-Laure Ibanez.

Et j’ai connu Anne-Laure grâce à la merveille de sac que Saskia m’a crânement mis sous le nez, un jour, en débarquant chez moi.

Saskia, elle sait me fait baver, me faire bisquer, c’est son petit plaisir…

Et elle savait pertinemment que je mordrais à l’hameçon, en voyant ce joli sac en cuir aux motifs géométriques.

Et quand j’ai évidemment demandé sa provenance, elle m’a balancé l’air de rien: « Oh, c’est ma copine Anne Laure, Ana Ibanez, une créatrice qui fait des sacs de A à Z, entièrement à la main, toute seule… »

Ah ouais, ok.

La meuf, non seulement elle conçoit, dessine, fait les patrons de ses sacs et pochettes…

Mais en plus elle les assemble et coud elle-même.

Elle sait tout faire, quoi.

Bien.

Ok.

(Je suis une merde).

Bref.

Evidemment, Saskia continue régulièrement à me mettre des sacs et pochettes sous le nez.

Elle me provoque, jusqu’à la provocation ultime: elle m’offre à Noël dernier ma toute première pochette Ana Ibanez.

Et là, je bascule dans le clan des fans, tout simplement.

Et puis je rencontre Anne-Laure, je crois que c’était dans le bar où travaille Vincent, son chéri.

Et le courant passe immédiatement.

Et mes idées aussi, commencent à bouillonner.

Et si?

Et si j’osais?

Et si j’osais lui proposer que l’on travaille ensemble sur un projet?

Tellement peu sûre de moi (pour changer!) je commence par en toucher un mot à Saskia.

Evidemment, la plus grande pipelette de l’univers n’a pas pu garder sa langue et je l’en remercie! 😉

Elle évoque notre conversation avec Anne-Laure…

Et c’était parti pour la jolie collaboration qui aboutit enfin aujourd’hui!

 

Pourquoi j’ai eu envie de travailler avec Anne-Laure?

Si vous la connaissiez, vous ne poseriez même pas la question.

Cette fille est un diamant brut.

Drôle et talentueuse au delà du réel, vous savez très bien que je ne résiste ni à l’un ni à l’autre.

Alors évidemment, il a fallu se fixer un premier but commun, une envie à assouvir ensemble.

Et finalement, ça n’a pas été si compliqué que cela.

Sachant déjà rapidement que c’était une première collaboration qui engendrerait peut-être (certainement?) de nouvelles expériences dans le futur proche.

Notre choix s’est donc fixé sur une pochette, pour commencer.

Mais pas n’importe quelle pochette, oh non.

Si vous me suivez depuis mes tous débuts ici, vous savez que je voue un culte aux grandes pochettes.

Ces pochettes XL dans lesquelles on peut mettre plein de choses et qu’on se trimballe d’un air nonchalant, sous le bras, comme on trimballerait un cabas.

Mais une pochette tellement canon qu’on peut aussi la dégainer lors de grandes occasions, habillée chic, sans qu’elle ait l’air hors sujet pour autant.

Une vraie pièce caméléon comme je les aime tant, mixable à l’infini, à porter aussi casual qu’apprêtée.

Le gros, gros kiff, quoi. Tout simplement.

Anne-Laure m’a suivie sans ciller et a subi pendant de longues semaines mon éternelle vanne « je t’ai déjà dit que j’aimais les grandes pochettes? » que je lui répétais 600 fois par jour, à l’oral comme à l’écrit.

Et pour cela, Anne-laure, je m’excuse platement aujourd’hui.

 

Le jeu en valait-il la chandelle?

Je crois qu’on peut dire un grand oui, au regard de cette merveille de grande pochette que je vous présente officiellement aujourd’hui!

 

Pour son design, nous voulions tout simplement nous fier à notre ressenti, au coup de coeur qui allait forcément nous prendre par surprise lors de nos recherches de matières pour ce projet précis.

Et c’est lors d’un salon pro que nous sommes tombées sur les 2 tueries qui n’attendaient que de se rencontrer: ce sublime tissu jacquard français imprimé jungle et ce cuir vert émeraude façon galuchat.

Le reste de la magie, c’est Ana qui l’a produite.

Le bon prototype avec les bonnes proportions puis les détails qui font toute la différence (les endroits plus rigides pour donner de la tenue, les endroits plus souples pour le tomber parfait du rabat, le cuir qui ganse la poche zippée à l’arrière et j’en passe…)

Quand j’ai vu le résultat final pour la première fois, j’étais émue pour de bon.

Et surtout, surtout, j’ai su qu’on avait fait exactement ce qu’on avait envie de faire: un sac à notre image, qui se fiche éperdument des saisons, modes et autres tendances éphémères.

De la jungle en décembre?

Oui!!

Des couleurs en hiver?

OUI et RE-OUI!!!

De la création française entièrement réalisée à la main par Anne-Laure?

Oh que OUI!

Voilà l’histoire de notre pochette XL « Saskia », évidemment, pouvait-on seulement l’appeler autrement?… 😉

Et comme toutes les belles histoires, elle finit plutôt très bien, car nous avons décidé de donner tout de suite une petite soeur à « Saskia », une pochette plus petite, modèle emblématique d’Ana Ibanez, qui servira tout aussi bien de petit portefeuille que de jolie trousse beauté: la pochette « grande Léonie ».

C’est la première pièce Ana Ibanez que j’ai eue, quoi de plus logique que de la revisiter et de l’inclure dans cette mini collection capsule?

La boucle est bouclée!

Maintenant, je me tais et vous montre nos bébés.

Voici les 2 pièces de la capsule « When Ana meets Punky »!

Passons aux choses sérieuses.

Comme vous vous en doutez certainement, nos moyens étant très petits pour cette première collab’, les quantités de pochette sont très réduites également.

Il y a en tout et pour tout 12 pochettes de chaque modèle: 12 pochette « Saskia », et 12 pochettes « grande Léonie ».

Les dimensions sont:

Saskia XL: 38cms x 22 cms x 8cms (33 cms de haut « dépliée » pour l’ouvrir)

Grande Léonie: 22cms x 11,5cms

 

Les 2 pochettes sont constituées de cuir vert émeraude façon galuchat et de tissu jacquard made in France.

 

La pochette Saskia XL est à 139€ (hors frais de port) et la pochette grande Léonie est à 49€ (hors frais de port).

Il y a donc 12 pièces de chaque, pas une de plus, c’est une série ultra limitée et ça le restera! 😉

Pour nous commander l’une ou l’autre (ou les 2! Ahah!) vous pouvez m’envoyer un email à geraldinegrisey@gmail.com avec comme objet « When Ana meets Punky »

Je centralise les commandes et transfère tout à Anne-Laure (sauf si vous la connaissez personnellement et préférez lui écrire, évidemment!! 😉

Vous pouvez régler par chèque ou virement bancaire.

Nous enverrons vos pochettes en colissimo recommandé avec signature, le prix sera calculé en fonction du poids du colis.

Mais si vous êtes de Metz ou des environs, nous pouvons également convenir d’un rendez-vous pour une remise en main propre si ça vous arrange!

Nous recommandons de passer votre commande avant le 15 décembre si vous voulez être sûre d’être livrée avant Noël.

Vous connaissez La Poste à cette période difficile… 😉

 

Voilà, c’était long mais je crois que vous savez à peu près tout!

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser ici dans les commentaires pour par email, j’y répondrai avec plaisir!

J’espère, nous espérons vivement Ana et moi que ça vous plaira!

C’est une vraie collaboration coup de coeur, aussi bien dans sa dimension humaine que dans sa réalisation et son aboutissement!

Rien que pour cela, je suis déjà ravie!

Maintenant… y’a plus qu’à!!

Sur ce, je vous souhaite une très, très belle journée!

Et merci d’être là et de me donner la chance de faire une fois encore ce que j’aime le plus: créer!

+++++

Merci à Sam L’Orchidoclaste pour sa réactivité et l’impression en sérigraphie de notre nom de collab’ sur nos pochettes! <3

9 commentaires

  1. Cécile

    Cette pochette est super !! Je suis fan des motifs. Le petit bémol concerne l’usage du cuir : je trouve dommage que quelqu’un de moderne comme vous, consciente un minimum des problématiques environnementales, utilise de la peau animale… Il y a de très très jolies imitations, qui auraient permis à cette jolie pochette d’être encore plus jolie… Une prochaine fois peut-être ? xxx

    • punkyb

      On s’est posé la question en fait… Mais on porte toutes les 2 du cuir même si de mon côté je mange de moins en moins de viande… Peut-être un jour? Merci pour ce commentaire respectueux néanmoins! Belle journée!

  2. maliotte

    Superbe le résultat de votre rencontre.
    Je pense que vos créations rencontreront le succès qu’elles méritent (peut-être même sont-elles déjà sold-out).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *