- Mademoiselle chante les blouses

 

Soyez pas trop jalouuuuuuuses, mademoiselle boit (pas) de rouuuuuuuuuge, mademoiselle chantes les blouuuuuuuuuuuses.

 

Une note qui commence à un niveau aussi bas, avec une référence musicale qui fait véritablement frémir, je ne peux qu’aller plus hauuuuuuut, aller plus hauuuuuuuuut, n’est-ce pas?

 

Vive la chanson française!

 

Bon, trève de plaisanterie, attaquons le vif du sujet.

 

Une nouvelle monomaniaquerie s’est doucement installée, sans faire de remous, dans mes habitudes vestimentaires actuelles.

 

Laquelle?

La blousomania, la liquette-addiction, la cul-nu attitude même, lorsqu’il s’agit de porter la liquette/tunique sans rien dessous, à part un petit fond de robe vite fait, bien fait.

 

Evidemment, je ne réserve ce sort qu’aux modèles les plus longs,  je n’ai pas non plus perdu tout sens commun.

 

 

La liquette, pour être portée seule, doit couvrir minimum la moitié de la cuisse, je ne prétends pas rivaliser avec les suédoises si férues de tee shirts portés seuls sur un collant opaque.

 

No way Kevin, n’est pas Lisa qui veut!

 

Pourquoi une liquettophilie si développée en ce moment?

 

Peut-être parce que c‘est la pièce de saison suffisamment basique pour être mise à presque toutes les sauces, portée bras nus s’il fait chaud et réchauffée par une petite maille légère ou un petit cuir dès qu’il fait un peu plus frisquet…

 

Elle me change un peu de mes éternels tee-shirts V-necks chéris et multi, multi portés ces derniers mois (années?). 

 

J’aime l’associer avec un débardeur dessous, je trouve que la superposition lui réussit plutôt bien et la réhausse juste ce qu’il faut, surtout lorsqu’elle est blanche ou beige et qu’on la porte avec un débardeur de couleur.

 

 

 

Enfin, elle s’acoquine parfaitement avec mon nouvel amoureux en cuir marron (que vous découvrirez bientôt), que demander de plus?

 

Des photos des dites pièces portées, c’est bien cela?

 

Que vous êtes exigent(e)s mes lectrices (et lecteurs) chéris, je le sais que tout ceci n’est parlant qu’ avec de la photo in situ.

 

Promis, je vous prévois une petite séance photos « blousy » ce week-end. 

 

Photo 1: (de gauche à droite)

Blouse Les Chemins Blancs sur un débardeur Sandro, colliers Isabel Marant et H&M

Blouse Circus & Co sur un débardeur Sandro, collier Isabel Marant

Liquette Circus & co sur un débardeur long en coton organique Trend H&M, longue chaîne dorée H&M 

 

35 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.