- Bouche de là

_DSC5853

En ces temps de moral bien amoché, janvier (dépression) + événements récents durs (dépression bis), le moindre petit truc qui pourrait faire sourire est toujours le bienvenu.

Et ce petit sweatshirt maculé de bouches en est un, de truc qui fait sourire.

Il m’a fait sourire moi, déjà, quand je l’ai vu pour la première fois.

Et il fait systématiquement sourire les gens que je croise quand je l’ai sur le dos.

Il fait parler, aussi.

« Oh, qu’est-ce que tu as sur ton pull? »

Ben des bouches, pardi!

Autant je ne suis pas une hystéro des fringues à détails « rigolos », autant ce sweat bien que très juvénile m’est apparu comme juste, frais et salutaire, presque.

Il donne le sourire, c’est déjà énorme, non?

_DSC5852 _DSC5858 _DSC5861 _DSC5866 _DSC5870 _DSC5871 _DSC5873 _DSC5876

Cette séance photo a failli finir au poste…

On était dans un lieu vide depuis quelques semaines, on ne faisait rien de mal hein mais les flics sont arrivés.

Est-ce le sweatshirt bouche qui les as dissuadés de nous embarquer?

J’en mettrais ma main à couper… 😉

Allez, belle journée bisoutée!

+++++

Veste: Scarlet Roos (soldée)

Sweatshirt: Suncoo (soldé)

Jean: Zara

Foulard: Ekyog (soldé)

Boots: « Bataclan #2 » de Sarenza

Sac: Pliage Longchamp

Bague: cadeau du boyf’ <3

Lunettes: Vogue Eyewear

29 commentaires

  1. Armelle

    Ton look est sublime et à croquer ! Du sweat jusqu’au jean en passant par la veste (haaaaa, Punky veux-tu bien cesser de me faire craquer avec toutes ces inspirations ;-).
    Et j’adore te lire, tes petites anecdotes me donnent le sourire.
    Bises

  2. Adeline

    Le sweat c’est une chose mais moi c’est le titre qui m’a fait sourire direct ! Et le lundi au boulot pendant midi avec mon sandwich c’est pas gagné !!

  3. Carlotta

    Ah bah ça me rassure !
    J’ai le même pull sur le dos aujourd’hui, la gonzesse qui me l’a vendu (en solde) m’a dit : »vous êtes la première a acheté ce pull Madame, je n’en ai vendu aucun depuis que je les ai reçus », et dans ma tête de fille pas sûre de moi j’ai compris : « vous avez vraiment des gouts de chiottes! ». Alors que j’aurais dû comprendre : « mes autres clientes ont vraiment des gouts de merde, vous êtes la papesse du bon goût Mademoiselle, passez une merveilleuse journée. »
    Bref, ce pull est canon, on est d’accord!!

    A bouche que veux-tu!

    Passe une merveilleuse journée 😉

  4. Pauline

    Bon, je suis une fidèle lectrice depuis des années et je fais mon shopping dans la même ville que toi. Mais le nombre hallucinant de commentaires que tu as à chaque fois me dissuade j’avoue.

    Sauf que là, je suis 100% d’accord avec toi pour le détail funky. Vendredi, j’ai porté une blouse avec des ananas, je te dis pas, idem, elle fait sourire les gens, fait poser des questions etc…

  5. Minigirl

    Bonjour,
    Détails très sympas qui font sourire, poser des questions, qui amènent du pep’s à une tenue très sympa. Le foulard al’air très beau aussi.
    Bref, validé ! Dommage que l’on ne croise pas plus de jolis détails comme ceux-là !!!!

  6. Anne

    porter du ekyog et du zara !!!
    c’est comme dire je suis végétarien bio et je mange un hamburger de Mac Do !
    Ekyog est respectueuse de la nature et des hommes… Zara c’est de la mauvaise qualité, des matières nocives pour la peau, des teintures polluantes et des conditions de travail à l’étrange horribles ..mais …mais … qui a-t-il dans la tête des blogueuses ? (on le sait tous 🙂

    regardez cette video d’un tv suedoise qui a eu la bonne idée d’ envoyer trois blogueurs mode au Cambodge
    http://www.dailymotion.com/video/x2f4uc3_sweatshop-la-telerealite-qui-envoie-des-blogueurs-mode-travailler-a-l-usine_lifestyle

    >>> SweatShop Dead Cheap Fashion : il s’agit du titre d’une téléréalité norvégienne sur la chaîne Aftenposten qui a eu la bonne idée d’ envoyer trois blogueurs mode au Cambodge. L’idée : les confronter à la réalité des personnes qui créent en Asie les vêtements qui seront achetés par la suite en Europe.
    Pendant un mois, Frida, Ludvig et Anniken ont donc vécu à l’heure cambodgienne, dans un milieu du vêtement connu pour avoir des horaires à rallonge et des salaires peu élevés. En 2013, un pays comme le Bangladesh avait dû faire face à une tragédie : l’effondrement de l’atelier textile du Rana Plaza de Dacca, qui avait fait 1127 morts et plus de 2000 rescapés.
    À noter que Anniken and Frida, après leur expérience, sont devenues des activistes de la cause d’une industrie du textile inhumaine. Elles s’en sont pris à Aftenposten, les critiquant pour ne pas avoir montré les conditions de travail auxquelles sont confrontés les employés dans les usines de la marque suédoise H&M. Si cette téléréalité comporte des défauts, avoir permis de réouvrir le débat sur l’exploitation et les conditions de travail d’une main-d’oeuvre bon marché reste une bonne initiative.

    • punkyb

      « mais qu’y a t-il dans la tête des blogueuses? (on le sait tous) ».
      Quelle condescendance…
      Il y a quoi, exactement, dans ma tête?
      Quelle tristesse…
      Que tu défendes certains idéaux, très bien. Je ne peux que l’encourager.
      Que tu viennes avec ce type de discours en faisant des copiés-collés et surtout des raccourcis très réducteurs et insultants, non merci.

  7. Pingback: Tendances des blogs #Janvier - Bowsome, le blog mode

  8. Pingback: Tendances des blogs #Janvier - SPECIAL MODESPECIAL MODE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *