- La petite cousine des favelas

Encore un look que j’avais gardé sous le coude dans le cas où cette merveilleuse série de météo merdique et températures polaires continuait sur sa lancée!

Est-ce que j’ai eu raison?

Malheureusement oui!

Peut-on m’appeler Madame Soleil pour autant?

Disons que ça serait un poil mal choisi, du coup… 😉

Bref, il n’en est pas moins de saison, ce look, si les choses se déroulaient comme elles devraient!

L’un de mes éternels jeans larges/jupes culottes (barrez la mention inutile) associé à ma pépite de chemise cropped SO Chanel (sans les 8 zéros derrière) (ok j’exagère) (les 4 zéros) (ça en fait toujours 3 de trop a priori). 😉

Quand je l’ai vue au défilé, cette fameuse chemise, mon coeur s’est arrêté.

Et inutile de vous dire que ça n’a que très rarement été le cas, chez Chanel.

Je n’ai jamais été une inconditionnelle de la marque, esthétiquement les vêtements m’ont toujours ou presque laissée de marbre, je n’ai jamais été trop sensible à la patte du papa de Choupette.

Mais j’avoue que les dernières saisons étaient plutôt réussies selon moi, plus portables, plus modernes, moins bourgeoise coincée entre ses 2 C…

Certainement du fait de l’influence de plus en plus marquée de l’éternel bras droit du grand Karl, Virginie Viard, devenue logiquement (et bien heureusement) Directrice artistique chez Chanel depuis la mort de son mentor et dont le travail va sans aucun doute redorer le logo de la maison française préférée des luxuristas (j’invente des termes si je veux!)

Evidemment, pas une seule seconde je n’ai caressé l’espoir de posséder cette chemise.

Certaines pièces, aussi désirables soient-elles, restent malheureusement de l’ordre du fantasme.

Alors quand j’ai croisé sa petite cousine des Favelas, chez Primark, je me suis dit « et après tout pourquoi pas? »

Et quand je l’ai essayée, j’ai failli défaillir.

Une coupe absolument impeccable, j’étais pas prête les gars, j’étais pas prête du tout…

15€ affichés, qui passent à 7€ en caisse en plus, je me suis dit que finalement, la dernière lettre de Primark, c’était un K, non?

Donc l’hommage est bien là, mon cher Karlito.

La petite cousine des Favelas fera bien la blague et les blagues (pas toujours de très bon goût, d’ailleurs) c’était quand même un peu ton truc, non?

La boucle est bouclée.

J’ai ressorti pour l’occasion ma minaudière vintage Yves Saint-Laurent bien aimée.

Vous vous en souvenez, pour celles qui me suivent depuis Mathusalem?

Une pépite elle aussi…

Dénichée à un marché de la mode vintage il y a quelques années, je suis ravie de l’avoir, même si je la sors très peu.

Entre vraie Vintagerie et fausse Chanelerie, un look que j’aimerais pouvoir dégainer un de ces jours, quand Novembre se décidera à laisser ENFIN la place au joli mois de Mai.

Sur ce, une bien belle journée à vous mes beautés!

+++++

Chemise: Primark

Jupe culotte: La Redoute

Sandales: Anonymous Copenhagen

Minaudière Yves Saint Laurent Vintage

Lunettes: Primark

Boucles d’oreilles: H&M

 

 

6 commentaires

  1. Delphine

    Bonjour Géraldine,
    Des blagues comme celle là on en veut bien tous les jours.
    Les lunettes sont également canons!
    Belle journée bien fraîche et sombre (arhhhhhh…y’en a plus qu’assez!!!).

  2. Comme quoi chez Primark, on trouve des merveilles quand on fouille (genre un ensemble trop canon et le petit sac rond qui ressemble au Cult Gaia trop beau *.*).
    J’adore ce look ! Par contre si ce temps pourri pouvait se barrer, ça serait génial ^^’

    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *